Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog kodamian

L'Alaska en passant par Hawaii, c'est possible depuis Wallis et Futuna

21 Août 2014, 11:09am

Publié par kodamian

De nombreuses destinations s'offrent aux habitants du fenua pour passer les vacances, et il faut dire que ce sont souvent des destinations lointaines, comme la métropole, qui sont privilégiées.

Mais il y a, pas " trop " loin de chez nous, d'autres destinations originales et insolites qui pourraient voir un jour des wallisiens, futuniens ou papalagis s'y aventurer en plus grand nombre.

Ainsi, il est possible en six heures et en vol direct de rejoindre Hawaii, 50ème état des Etats-Unis, depuis les ïles Fidji, avec la compagnie Fijiairways.

C'est une partie de l'archipel des iles polynésiennes situées dans l'hémisphère nord qui s'offre aux voyageurs, avec bien sûr Oahu, sa capitale Honolulu et Pearl Harbour, mais également l'ile de Big Island avec ses volcans toujours en activité.

Un peu plus loin, on peut rejoindre le 49ème état des états-unis, à savoir l'Alaska, qui n'est qu'à six heures d'Honolulu par Alaska Airlines, partenaire de skyteam. C'est Anchorage alors qui permettra au voyageur de débuter son voyage en Alaska, pays qui connait un été sans nuit en juillet et début août. Le soleil ne s'y couche en effet pas en plein été et les journées très longues permettent la découverte de cet état grandiose au niveau de ses paysages.

Je reviens d'un voyage d'une quinzaine de jours en Alaska et je dois dire que la variété des paysages m'a impressionnée : du Mont Mc Kinley, sommet de plus de 6000 mètres , le plus haut d'Amérique du Nord, aux paysages du bord de l'océan arctique tout au nord, sans aucune végétation, des parcs nationaux avec ses ours et ses caribous aux rivières où les saumons remontent en été pour aller frayer dans leurs endroits de naissance, il y a beaucoup à voir en Alaska et les voyages y sont faciles.

La capitale est Juneau.

On peut se déplacer en avion et en hydravion bien sûr vers des villes inaccessibles par d'autres moyens, faute de routes, mais on peut également voyager en train ou en bus.

Il est très pratique cependant de louer une voiture ou un camping car pour pouvoir découvrir la nature qui s'offre aux voyageurs tout au long du périple.

Anchorage est une ville agréable très étendue, qui possède un très beau musée qui permet de se faire une idée de l'Alaska en général, avec entres autres :

- ses peuples autochtones

- son environnement

- les dates à retenir, de l'arrivée des premiers humains il y a 13 000 ans environ, passant le détroit de bering ( explorateur danois mandaté par Pierre le Grand pour établir les frontières de l'Empire Russe ) au moment de la dernière glaciation, jusqu'à l'arrivée plus tard des russes, des espagnols, des anglais et des français ( La pérouse pour ne pas le citer ).

Autres dates : l'établissement des premiers comptoirs russes, le rachat par les Etats-Unis pour 7.2 millions de dollars en 1867, la Ruée vers l'or, l'importance stratégique pendant la seconde guerre mondiale par rapport au Japon, puis pendant la Guerre Froide par rapport à l'Union Soviétique, le tremblement de terre de 1964 qui fut l'un des plus importants de l'Histoire, ou encore la découverte du pétrole dans les années 1970 à Prudhoe Bay et la catastrophe de l'exon valdez dans les années 80 , qui pollua une partie de la baie du prince William.

On visite Anchorage en bus, mais également en vélo avec de très nombreuses pistes cyclables.

En quittant Anchorage, on se dirige en général vers le Parc National de Denaly, au nord de la ville, qui possède une très bonne infrastructure touristique puis permet de découvrir une nature vierge dans le parc ainsi que d'apercevoir de près le Mont Mac Kinley.

Plus au nord, Fairbanks connue pour sa " ruée vers l'or " à la fin du dix neuvième siècle et au début du vingtième siècle, est une ville agréable. On n'est plus très loin du cercle polaire.

De Fairbanks, on peut rejoindre Valdez par la " Richardson highway " qui offre des paysages sublimes.

Au sud et à l'est d'Anchorage, la péninsule du Kerai regorge de glaciers et de montagnes qui permet de s'adonner à la fois au trekking mais également de pratiquer la pêche dans les méandres de la baie du Prince William.

Quelques villes : Seward, Valdez, Cordoba, qui ne manquent pas de charme.

Le cout du voyage depuis wallis et futuna : le billet est moins chèr que pour aller en métropole .

Wallis- Fidji - Honolulu - Anchorage aller-retour pour environ 200.000 xpf ( 1700 euros ).

Le mieux est d'acheter le billet chez un agent de voyage dans la mesure où il y a plusieurs compagnies aériennes et dans le cas d'un souci ( grève par exemple ... ), cest l'agent de voyage qui s'occupera de régler tous les problèmes.

Les compagnies aériennes :

wallis-fidji : aircalin, partenaire skyteam

fidji- honolulu : fijiairways

honolulu - anchorage ( vol direct ) : alaska airlines , partenaire skyteam

Les points forts de la destination :

- tranquilité et sécurité

- cout de la vie raisonnable, en dollar US

- beauté des paysages.

- on y trouve une grande communauté du pacifique sud, des iles samoas et de tonga, donc on peut se débrouiller avec les langues polynésiennes. En effet, de la même façon que les wallisiens et futuniens sont partis en masse vers la Nouvelle-calédonie, territoire français du Pacifique, les samoans américains sont partis en masse travailler en Alaska, ainsi que de nombreux tongiens et habitants des samoas indépendantes, anglophones.

- escale possible à l'aller ou/et au retour aux îles Hawaii.

Ah oui, il ne faut pas oublier la demande d'exemption de visa pour les états-unis, qu'on fait pour une dizaine d'euros directement sur internet.

L'alaska, 49ème état des Etats-unis.
L'alaska, 49ème état des Etats-unis.

L'alaska, 49ème état des Etats-unis.

Commenter cet article