Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog kodamian

Fête du 1er Mai à Mua : les offrandes

1 Mai 2011, 08:59am

Publié par kodamian

Comme chaque 1er Mai, selon la tradition bien respectée de génération en génération, c'est la fête à Mua pour la Saint Joseph.

Toute la nuit, les villageois du district ont préparé les offrandes destinées à prendre place sur la place centrale du district, à Malaefoou, dans le district sud, celui de Mua.

Voici quelques photos de l'arrivée des offrandes sur la place ... Il s'agit de cochons de différentes tailles , de taros et d'ignames, de nattes, etc...

 

20110501 4569

20110501 4570

20110501 4571

20110501 4579

20110501 4581

 

 

20110501 4583

 

C'est la messe qui a lieu pour commencer les cérémonies, et, pour certains, c'est devant le petit écran que l'on se réunit pour assister à l'événement à défaut de pouvoir se déplacer à l'église de Malaefoou.

C'est l'archevéque Monseigneur Ghyslain de Rasilly qui préside à la cérémonie pour l'occasion. Les fidèles sont nombreux et les autorités coutumières et du territoire sont présentes dans l'église.

 

Voici quelques photos du petit écran lors de cette cérémonie retransmise à l'occasion par RFO.

1er Mai, fête du district de Mua 4589

1er Mai, fête du district de Mua 4599

1er Mai, fête du district de Mua 4594

1er Mai, fête du district de Mua 4593

Voir les commentaires

Le Mont Atalika : une vue imprenable sur le Sud de l'ïle !

30 Avril 2011, 15:28pm

Publié par kodamian

Voici quelques clichés pris depuis le Mont Atalika :

 

atalika3

C'est l'église de Malaefoou, dans le district de Mua, que l'on aperçoit au fond, avec son toit rouge et son clocher. Puis tout au fond, on aperçoit l'ilôt Faioa au bord de la barrière de corail qui entoure notre fenua.

 

atalika1

C'est Matala'a que l'on aperçoit à l'horizon, la colline qui domine le sud-est de Mua.

 

atalika2

On aperçoit au fond les locaux de RFO grâce à son antenne .

 

atalika4

Wallis apparait ici comme une grande " cocoteraie " . On aperçoit au fond l'ilôt FUGALEI.

 

atalika5

On aperçoit au fond l'église de Tepa, et au fond l'ilôt Nukuhifala.

Voir les commentaires

Demain 1er Mai, fête du district de Mua . Saint-Joseph Artisan

30 Avril 2011, 11:05am

Publié par kodamian

C'est comme chaque année le 1er Mai que se déroule la fête du district de Mua, à la Saint-Joseph.  Mais que sait-on exactement sur cette date-là ?

Voici quelques éléments d'information trouvés sur internet :

 

http://www.magnificat.ca/cal/fran/05-01.htm

 

 

La fête de saint Joseph Artisan a été fixée le  1er mai par le pape Pie XII en 1955.

 

Le monde du travail prend une conscience grandissante de son importance et c'est le rôle de l'Église de lui enseigner toute sa dignité; la figure de saint Joseph y contribue merveilleusement.

 

Cette fête de saint Joseph est une triple fête patronale:

- fête de l'Église

- fête de la famille et du foyer

- fête du travail et de l'atelier.

 

La présence de Jésus dans l'atelier de Nazareth enseigna à saint Joseph le prix des heures pénibles, et le dur labeur accepté comme une réparation pour l'impudence de l'homme à faire fi des lois de Dieu, a acquis grâce au Christ, une valeur rédemptrice.

 

Artisan avec Dieu créateur, frère de travail de Jésus-Ouvrier, associé avec Lui au rachat du monde, saint Joseph n'attirera jamais trop les regards et la prière de notre siècle.

 

C'est pourquoi l'Église, s'inspirant de la Tradition qui baptisa autrefois quantité de fêtes païennes pour les doter d'un contenu chrétien tout nouveau, plaça la fête civile du travail sous le puissant patronage de saint Joseph.

 

Ouvrier toute sa vie, qui mieux que lui rendit grâces à Dieu le Père en son labeur de chaque jour?

 

C'est ce modeste artisan que Dieu choisit pour veiller sur l'enfance du Verbe incarné venu sauver le monde par l'humilité de la croix.

 

«N'est-il pas le fils du charpentier?» disait-on du Sauveur. Joseph, connu à Nazareth comme l'époux de Marie et le père de Jésus, homme juste, sans autres ressources que son métier, Joseph, ce fugitif de la grandeur, nous apparaît comme le modèle achevé de l'ouvrier selon le Coeur de Dieu.

 

Modèle de travail, de fidélité, de dévouement, Joseph était prédestiné à devenir le patron de toute la classe ouvrière, prédominante de nos jours.

 

Diligence, application, constance, sérénité, abnégation de soi, telles furent les vertus du saint charpentier de Nazareth. Le souci de l'accomplissement de la Volonté du Père qui a dit: «Tu mangeras ton pain à la sueur de ton front,» animait l'âme de Joseph artisan.

 

Par ses paroles et par ses exemples, Joseph nous enseigne l'humilité, la pauvreté, la mortification du corps et le travail. Quand nous avons, comme dit l'Apôtre, la nourriture et le vêtement, contentons-nous-en; tenons-nous-en au nécessaire, sans aspirer au superflu. Apprenons du saint charpentier de Nazareth à envisager le travail, non comme un esclavage, mais comme un privilège de grandeur et de noblesse, car le travail expie le péché et sanctifie l'homme.

Rappelons-nous aussi que c'est l'effort et non le succès qui garantit le mérite et la récompense. Sur la terre, le travail est la suprême fonction de l'homme et toute sa vie dépend de la manière dont il sait l'accomplir. Comme saint Joseph artisan, imprégnons notre travail de foi, d'espérance et de charité afin d'obtenir cette transfiguration divine des besognes ordinaires. Cet esprit surnaturel nous évitera le mécontentement et la mauvaise humeur. A l'exemple du saint Patriarche, que la prière se joigne à notre travail afin que notre travail devienne une prière.

Voir les commentaires

Une éolienne à Wallis sur la R.T.2 ...MATAGI LELEI !!!

29 Avril 2011, 16:01pm

Publié par kodamian

Certains n'en ont pas cru leurs yeux ! En quelques jours, ils ont pu découvrir l'étrange " créature " prendre forme en face de SAMOURAI sur la R.T.2 ! 

Une éolienne, impressionnante tant par sa hauteur que par ses dimensions !

 

eolienne

On avait pris l'habitude de voir dernièrement dans les reportages télévisés des éoliennes en pleine mer ou bien sur des  montagnes.
Mais là , à Wallis, on inaugure peut être une nouvelle mode : l'éolienne au bord de la route.


Qui sait ? Peut être qu'un jour, à la place de faire le plein d'essence, on pourra recharger les batteries de sa voiture en s'arrêtant au pied de cette " machine " et il suffira d'attendre quelques minutes pour pouvoir circuler pendant de nombreux kilomètres.

En tout cas, certains ont déjà quelques " bons mots " comme : bon vent , ce qui donnerait en walisien " matagi lelei ".

 

Le spectacle est de toute façon là, et il est sûr que l'attraction sera au rendez-vous quand le vent se lèvera et fera tourner, tourner, tourner encore, les pales de cette éolienne wallisienne.

 

Bon vent !!!

 

Soit dit en passant, une étude de faisabilité est en cours sur notre fenua pour l'installation d'éoliennes à la limite du lagon. Celà permettrait de générer de l'electricité " écolo " et peut être ( mais ne révons pas trop vite ) moins chère que le diesel qui ne cesse d'augmenter.

Voir les commentaires

Promenade de santé ... et de propreté ...

25 Avril 2011, 12:31pm

Publié par kodamian

A force de faire du vélo, je me suis rendu compte qu'il y avait récemment de plus en plus de bouteilles en verre et de canettes qui jonchaient les rues de notre fenua.

Alors, trouvant un pochon  ( sac ) sur la route, je l'ai rempli au fur et à mesure de ma balade et il n'a pas fallu dix minutes pour qu'il soit complétement plein.

Et là, j'ai trouve un deuxième sac ... et rebelote.

 

Je ne dirai rien sur ceux qui jettent les canettes vides, à moins de signaler que ça ne coute rien que de laisser dans la voiture la canette et de la mettre à la poubelle quand on rentre chez soi.

 

Je suis sûr que le message sera entendu ... par ceux qui veulent l'entendre.

 

Pour les autres, comme dirait un copain wallisien, " tuku la " ( laisse tomber ).

Voir les commentaires

L'Histoire du Peuple Juif racontée à l'église de Mua ( Wallis )

24 Avril 2011, 06:53am

Publié par kodamian

Hier soir, je suis allé assister à la  cérémonie des fêtes de Paques devant l'église de Malaefoou, dans le district de Mua, à Wallis.

Celà a commencé par faire bruler un feu, qui peut nous rappeler les feux de la Saint Jean en France, mais ces derniers sont beaucoup plus hauts.

Puis les paroissiens et les ecclesiastiques sont entrés dans l'église et la cérémonie a débuté.

 

Et alors a été racontée  l'Histoire du Peuple Hébreu ( en wallisien , kau epeleo  ) , peuple en esclavage chez le Pharaon et qui alors va prendre son destin en main et fuir cet esclavage pour trouver la liberté sur la terre que D... lui a donné, la Terre Promise. Il s'agit de l'Ancien Testament .

 

J'avais l'impression d'assister à quelques occasions  par le texte à une Paque Juive ( Pessah ), où l'on raconte aux enfants et aux convives l'Histoire du Peuple Juif en esclavage en Egypte qui va sortir pour gagner Israel.

 

Toute l'assistance était très attentive à chaque parole, à chaque intonation de voix du prêcheur, et on entendait à moultes reprises parler d'épisodes comme la traversée de la Mer Rouge, le fait de manger de pain sans levain ( pain azyme ), la fuite, la traversée du désert, etc...

 

 

Je rappelerai ici que les wallisiens sont dans leur très grande majorité catholiques et que la religion tient une place très importante au sein de la société wallisienne. Nombreux sont ceux qui vont régulièrement aux Messes, que ce soit en semaine ou le dimanche.

Les gens se signent à chaque fois qu'ils passent en voiture ( ou à pied ) devant un édifice religieux ou un cimetière.

Les prénoms donnés sont d'ailleurs très souvent des prénoms tirés de la bible, et on a ici des enfants aux prénoms assez peu commun pour des catholiques en france, comme  Adonai , Israel , Ezechiel, Abraham , etc...

 

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur la cartographie de la région , voici un ensemble de cartes qui permettent d'avoir une idée plus précise de la région :

 

 

 

http://www.mfa.gov.il/MFAFR/MFAArchive/2000_2009/2006/Lhistoire+dIsrael+en+cartes.htm

Voir les commentaires

Des wallisiens, au pays des Talibans

23 Avril 2011, 17:47pm

Publié par kodamian

http://www.lnc.nc/pays/autres/armee/232491-caledoniens-au-combat-en-afghanistan.html

 

Tout le monde sait que de nombreux jeunes du fenua trouvent une porte de sortie en passant par l'armée. 27% des jeunes du fenua il y a quelques années trouvaient en effet dans cette voie  " militaire " une solution , que ce soit par choix depuis longtemps de servir dans l'armée ou par manque d'autres opportunités.

 

On pourra lire dans l'article mentionné ci-dessus et tiré des nouvelles calédoniennes que 20% environ des 4000 soldats en Afghanistan, soit environ 800 soldats, sont des ultramarins.

 

Et le commandement est fier de ces recrues " pacifiques " , qu'il s'agisse des calédoniens, des wallisiens ou des tahitiens encore. Ils sont considérés comme d"excellents combattants par leur hierarchie.

 

De temps à autre, j'ai l'occasion de rencontrer ici à Wallis ces jeunes qui reviennent visiter leur famille et qui me racontent mais sans rentrer dans les détails, secret défense oblige, le fait d'être passé par  " la case " Afghanistan.

Ils y font des séjours de quelques mois et ce sont souvent des missions périlleuses qu'ils seront amenés à effectuer, au péril de leur vie.

Heureusement, on ne déplore jusqu'à ce jour aucun mort parmi les jeunes du fenua sur ce terrain de combat où les forces françaises sont présentes depuis un certain nombre d'années.

 

( Le dernier soldat originaire du fenua qui a succombé sur le champ de bataille est un jeune futunien qui est mort à Bouaké, en Cote d'Ivoire, en 2004 si mes souvenirs sont exacts. )

 

A côté des missions de combats, les soldats sont amenés également à apporter une assistante humanitaire à la population environnante, que ce soit dans le domaine de la santé ou encore dans la construction.

 

Salutations à tous nos jeunes et surtout en ce moment des fêtes de Paques, si importante pour les Wallisiens et les Futuniens, moment où ils auraient aimé être près de leur famille, mais grace à l'avénement des nouvelles technologies ( facebook, email, skype ), peuvent néanmoins rester en contact à l'autre bout du monde.

 

Voir les commentaires

alcatel +france telecom + mines d'or : trio gagnant ?

23 Avril 2011, 06:09am

Publié par kodamian

Alors que l'inflation a pointé le bout de son nez depuis déjà quelque temps, cerains se demandent quelles sont les valeurs " refuge " dans les mois et dans les années à venir.

Apparemment, il y a un engouement pour l'or qui ne faiblit pas et on a dépassé cette semaine les 1500 dollars l'once, établissant ainsi un nouveau record.

Certains prédisent déjà un prochain pic à 2000 dollars l'once, mais combien de Cassandre se sont cassés les dents sur des prédictions aléatoires !

Dans les valeurs de rendement, on cite volontiers France Telecom qui distribue actuellement et jusqu'en 2012  un bon rendement à ses actionnaires, s'étant engagé à verser 1,4 euros par action jusqu'en 2012 ( plus de 8% au cours actuel de l'action ).

Dans les valeurs qui semblent avoir la cote depuis quelques semaines, on peut voir " alcatel " qui pourrait bénéficier de contrats florissants dans les années à venir.

 

Bref, les conseilleurs ne sont pas les payeurs, mais un trio :

 

ALCATEL  4,17 euros

FRANCE TELECOM  15,40 euros

OR  1503 dollar l'once

 

(valorisation  au 22 avril 2011 )

 

peut être à garder en mémoire, et retrouvons nous d'ici un an, en avril 2012 , au moment de certaines élections importantes ....

Voir les commentaires

Le recensement : démarche OBLIGATOIRE à Wallis !!!

20 Avril 2011, 08:41am

Publié par kodamian

Voici un copier-coller d'un article concernant le recensement. Il est obligatoire pour les jeunes de Wallis comme de Futuna à partir du 16ème anniversaire. A défaut , pas de bac , pas de permis possibles !!!!

Alors suivez bien les démarches.

 

En cas de perte du papier, il faut aller au bureau du service militaire dont le jeune dépend.

 

 

 

 

 

Recensement militaire (ou recensement citoyen)

 

  Tout Français ayant atteint l'age de 16 ans doit se faire recenser auprès de sa mairie (ou du consulat s'il habite à l'étranger).

Cette formalité est obligatoire pour pouvoir se présenter aux concours et examens publics.

Qui est concerné ?

Tous les jeunes Français ayant atteint l'âge de 16 ans, les filles comme les garçons.

Comment se faire recenser ? Qui doit faire la démarche?

Si le jeune est mineur, il peut faire la démarche seul ou se faire représenter par l'un de ses parents. Si le jeune est majeur, il doit faire la démarche seul.

Ou se faire recenser ?

* à la mairie du domicile, si le jeune habite en France,

* au consulat ou à l'ambassade de France, si le jeune réside à l'étranger.

 

Pièces à fournir :

* une pièce d'identité (carte nationale d'identité, passeport ou tout autre document justifiant de la nationalité française), * un livret de famille, Il n'est pas nécessaire de fournir un justificatif de domicile.

 

Si le jeune est atteint d'un handicap ou d'une maladie invalidante, et qu'il souhaite être dispensé de la journée défense et citoyenneté , il doit présenter sa carte d'invalidité ou certificat médical délivré par un médecin agréé auprès du ministre de la défense.

Déclaration

Lors du recensement, il convient de faire une déclaration sur laquelle sont indiqués les éléments suivants :

* votre nom (nom de famille et éventuellement nom d'usage), vos prénoms, votre date et lieu de naissance, ainsi que les éléments concernant vos parents

* votre adresse,

* votre situation familiale, scolaire, universitaire ou professionnelle.

 

Quand se faire recenser ?

Délais Les jeunes Français de naissance doivent se faire recenser, entre le mois de leurs 16 ans et les 3 mois qui suivent la date d'anniversaire. Les jeunes devenus Français entre 16 et 25 ans, doivent se faire recenser dans le mois qui suit la date d'acquisition de la nationalité française. Les jeunes qui auraient pu répudier ou décliner la nationalité française mais qui ne l'ont pas fait, doivent se faire recenser dans le mois qui suit les 19 ans.

 

Régularisation

Si les délais ont été dépassés, il est toutefois possible de régulariser sa situation jusqu'à l'âge de 25 ans en procédant de la même manière que pour un recensement classique.

 

Quels sont les effets du recensement ?

Attestation de recensement

A la suite du recensement, la mairie délivre une attestation de recensement. Cette attestation est notamment nécessaire pour se présenter aux examens et concours publics. La mairie ne délivre pas de duplicata. Cette attestation doit donc être conservée soigneusement. En cas de perte ou de vol, il est toutefois possible de demander un justificatif au bureau du service national dont vous dépendez.

 

Suite du recensement Le recensement permet à l'administration de convoquer le jeune pour qu'il effectue la journée défense et citoyenneté. Après le recensement, il est donc nécessaire d'informer les autorités militaires de tout changement de votre situation. Défaut de recensement En cas d'absence de recensement dans les délais, vous êtes en irrégularité. Vous ne pourrez notamment pas passer les concours et examens d'État ( baccalauréat ou permis de conduire par exemple).

Voir les commentaires

une autre lecture sur l'histoire de wallis

18 Avril 2011, 21:19pm

Publié par kodamian

http://books.google.com/books?id=R6WqaV8vPJ4C&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q&f=false

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>