Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog kodamian

Climat : wallis et futuna touchés, mais aussi fidji

21 Octobre 2010, 10:42am

Publié par kodamian

On connait un phénomène de type " nina " à wallis et futuna cette année, comme d'ailleurs chez

nos voisins des îles Fidji.

On a ainsi très peu de pluie par rapport aux années précédentes et d'ailleurs, on s'inquiète déjà

du niveau en baisse des réserves d'eau sur le territoire.

A Fidji, on a eu par exemple le mois de septembre le plus chaud depuis plus de cinquante ans,

1956 exactement, et ce phénomène se poursuit en ce mois d'octobre 2010.

On a ainsi recensé des températures de 35° Celsius à certains endroits, voire plus élevées dans

des régions non soumises aux influences de la cote.

En raison de cette chaleur, la sécheresse s'installe et provoque des problèmes à la fois pour

l'agriculture, la population dans son ensemble et pour les animaux, sans oublier l'augmentation

des risques d'incendies.

 

Mais au fait, qu'est ce que le phénomène " la nina " ?

 

C'est un phénomène climatologique qui a eu lieu une demi-douzaine de fois depuis les années

cinquante, et qui est caractérisé par une augmentation des températures à la surface de

l'océan pacifique sud , en particulier au centre et à l'est. 

 

Dans le monde, il se traduit par des températures plus froides aux Etats-Unis et une

sécheresse en Amérique du Sud, des tempêtes dans certaines zones de l'océan atlantique et

des pluies plus importantes en asie du sud est et au nord de l'australie.

 

Mais voici un lien vers un site qui vous en dira plus :

 


http://www.maplanetebleue.net/2010/10/13/demystifier-le-phenomene-el-ninola-nina/

 

 

Commenter cet article

Claude 11/11/2010 11:56


Bonjour, S'il a fait chaud aux Fidji en 1956, j'ai le souvenir personnel d' un hiver particulièrement froid en métropole (hémisphère nord). Au collège où j'étais, la glace était tellement épaisse
sur le lac d' à coté, que nous avions l'autorisation d'aller y patiner sans surveillance. Puis il y a eu la grande campagne de l'abbé Pierre pour les taudis où on mourrait de froid. S'il a créé
Emmaus l'hiver 54, c'est l'hiver 1956 qui fut le plus froid. Doit-on en conclure que la température moyenne de la terre fut stable ? Claude