Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog kodamian

Le cyclone EVAN n'a pas épargné WALLIS : une île en désolation

17 Décembre 2012, 10:17am

Publié par kodamian

Dans la nuit de samedi 15 au dimanche 16 décembre 2012, le cyclone EVAN a touché l'ile de Wallis, entrainant des dégats considérables sur l'ensemble de notre petit fenua ( territoire ).
Du nord au sud, ce n'est que désolation : des toitures envolées, une grande partie du réseau électrique hors d'usage, les plantations de bananiers à terre, les cocotiers, les arbres à pains pour la plupart K.O.

Heureusement, il n'y a eu aucune victime durant les heures terribles qu'a connu la population.

Aujourd'hui, il faut reconstruire, et un avion militaire en provenance de Calédonie va venir pour faire le point sur les aides à apporter au territoire, apportant avec lui quelques éléments permettant le dépannage d'urgence ( baches, groupes électrogènes, etc.. ) Un bateau viendra le rejoindre pour amener d'autres matériaux plus lourds.

Il y a l'electricité en ce lundi à Mata-Utu, mais pas encore dans le nord ni dans le sud. De nombreux fils trainent à terre, et on ne compte plus le nombre de poteaux abimés, qu'il s'agisse de pylones supportant des cables Haute Tension ou d'autres pylones. 

Le téléphone fonctionne dans les endroits où les fils n'ont pas été coupés.

Les magasins sont  ouverts en ce lundi matin , permettant ainsi l'approvisionnement des habitants.Il n'y a pascontre pas de pain dans certaines boulangeries.

Les stations d'essence sont ouvertes  à Haatofo et à Hahake.

 

Les principaux endroits touchés à Hahake sont le bord de mer de Liku et de Falaleu, mais les plantations à l'intérieur sont également à terre. Ainsi par exemple, certains restaurants ne pourront réouvrir avant un certain temps, leur infrastructure étant partiellement détruite, certains hotels également ont subi des dégats au niveau de leur toiture.

Dans le sud, dans le district de Mua, on peut voir une partie de la toiture de l'église de Tepa qui n'est plus là. De nombreuses toitures à Utufua se sont envolées mais il en est de meme dans les autres villages comme à Halalo par exemple.

Des arbres imposants n'ont pas résisté à la force de la tempete.

 

L'ile de Wallis n'avait pas connu pareil cyclone depuis 1966. Le cyclone TOMAS pour sa part avait touché surtout l'ile de Futuna en 2010.

Aujourd'hui, en tout cas, une chose est sûre : le peuple de Wallis est solidaire et ne reste pas inactif. Dès les premières heures du matin, tout le monde s'est aidé pour reconstruire le fenua, et que ce soient les enfants, les jeunes, ou les vieux, tout le monde était sur le terrain pour déblayer, nettoyer, laver, dégager les routes, pour que la vie reprenne son cours le plus vite possible.


Les communautés wallisiennes du monde entier sont dans l'attente de nouvelles de leurs proches, et il est sûr qu'un grand élan de solidarité viendra de métropole, de calédonie et d'ailleurs pour aider les gens du fenua à rebatir leur petit " paradis ".

 

 

Commenter cet article