Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog kodamian

Les terres rares au large de wallis et futuna : une chance pour la France

6 Décembre 2011, 10:38am

Publié par kodamian

Il y a quelques dizaines d'années, un slogan est né à la télévision française et c'était le suivant :

 

EN FRANCE , ON N'A PAS DE PETROLE , MAIS ON A DES IDEES !

 

Ainsi est née la campagne visant à économiser l'energie et quelques dizaines d'années plus tard, on peut dire que de nombreux efforts ont été faits de toutes parts pour économiser l'énergie.

 

Aujourd'hui, en raison de la flambée des prix des matières premières, certaines explorations ont commencé à prendre de l'importance.

Il est un produit appelé " terres rares " qui est utilisé dans les nouvelles technologies comme les écrans plats , les tablettes tactiles, etc.. et on en trouve aujourd'hui essentiellement en Chine.

Le pays d'ailleurs en a limité l'exploitation , faisant ainsi grimper les prix.

De nombreuses entreprises de par le monde recherchent d'autres foyers de terres rares, et c'est ainsi que les fonds marins ont commencé à être regardés de plus près.

Dans l'article ci-dessous :

 

http://www.recylum.com/wp-content/uploads/PRESSE-RP-2011-09-08-Reuters-Mondiale-Terres-rares.pdf

 

on peut ainsi lire que les environs de Wallis et Futuna sont particulièrement intéressants en raison de la géologie particulière de la région, à la limite entre plusieurs plaques tectoniques. Les amas sulfurés sont particulièrement intéressants par exemple.

Des boues au fond des océans pourraient ainsi être le début d'une nouvelle prospérité pour ceux qui parviendront à les exploiter et celà semble aujourd'hui du domaine du possible.

Le bateau ATALANTE vient ainsi d'explorer les fonds marins entre SAMOA et WALLIS et les résultats seront connus dans quelques mois ( pour ceux qui pourront être divulgués ). 

Mais il apparaitra alors peut être que les fameux " nodules polymétalliques " riches en métaux particulièrement intéressants pour nos hautes technologies , ainsi ques les boues provenant des laves volcaniques du fond des océans constitueront une " mine d'or " pour demain.

Rappelons qu'aujourd'hui, on est à l'aube d'une nouvelle ère, celle des voitures électriques par exemple et les batteries au lithium qui sont utilisées nécessiteront des sources d'approvisionnement importantes.

 

Voici un autre article à lire découvert sur internet , et daté de septembre 2011

http://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Les-terres-rares-des-metaux-strategiques-pas-si-rares-que-cela--13787831/?imprimer=1

En attendant, il est possible de trouver de nombreux articles sur internet concernant le sujet et je vous invite à développer votre curiosité pour en savoir plus.

Alors, en France, on n'a peut être pas de pétrole ... mais peut être des TERRES RARES ...!!! Et comme la rareté fait la cherté ....

 

Ah oui, j'oubliais : je vous recommande un excellent " polar " : DECEPTION POINT de Dan BROWN, l'auteur du DA VINCI CODE . Dès que vous en entamerez la lecture, vous ne le lacherez plus jusqu'à la dernière page.

Il évoque en outre justement des éléments concernant le sujet développé ici dans l'article.

 

Commenter cet article

joseph 21/08/2013 11:27

je pense que les enfants de wallis et futuna on besoin de cette richesse pour rester travailler sur le fénua au lieu de partir chercher ailleurs la pollution y en a partout même notre océan il est actuellement pollué par la fuite de fukojima au japon nos enfant ont besoin de cette richesse y aura toujours des contrôle pour l'environnement

enfant du fenua 13/08/2013 11:07

Faut-il être riche à TOUT PRIX ou préserver sa famille, son territoire et sa région, quand on voit Makatea, Moruroa, Mangareva, cela ne suffit il pas.......pourquoi voulez vous que l'on massacre encore et pollue notre océan. Une chance pour la France mais NOUS et notre beau petit lagon.
Lisez : WIKIPEDIA TERRES RARES : Conséquences environnementales

L'extraction et le raffinage des terres rares entraînent le rejet de nombreux éléments toxiques : métaux lourds, acide sulfurique ainsi que des éléments radioactifs (uranium et thorium). « Il faut injecter sept ou huit tonnes d'ammonium sulfate dans le sol pour extraire une tonne d'oxyde, ces liquides toxiques vont résider longtemps et les conséquences seraient épouvantables si l'eau souterraine était polluée », a indiqué le vice-ministre de l'Industrie et des Technologies de l'information chinois Su Bo 24. La radioactivité mesurée dans les villages de Mongolie-intérieure proches de l'exploitation de terres rares de Baotou est de 32 fois la normale (à Tchernobyl, elle est de 14 fois la normale). D'après la carte des villages du cancer en Chine, la mortalité par cancer est de 70 %25. Il s'agit de cancer du pancréas du poumon et de leucémies 26.
Les effluents toxiques sont stockés à Baotou dans un lac artificiel de 10 km³ dont les trop-pleins sont rejetés dans le fleuve Jaune26. C Ces pollutions ont été dénoncées dans un rapport de Jamie Choi, alors responsable de Greenpeace Chine. Ce rapport n'est plus accessible au grand public.

kodamian 13/08/2013 20:45

je vous remercie pour l'intérêt porté à l'article et votre commentaire est le bienvenu, car toute opinion se doit d'être exprimée ici.