Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog kodamian

Une infirmière incroyable à Wallis et Futuna ...

11 Août 2012, 19:37pm

Publié par kodamian

Une infirmière incroyable !

 

Les études d’infirmier ( IFSI ) durent trois ans et demie et sont dispensées à ceux qui réussissent le concours d’entrée.

Il est très facile de trouver habituellement un emploi à la sortie de l’école, étant donné l’augmentation de la durée de vie de la population.
Mais il est une catégorie d’infirmier qui ne bénéficie pas de la même chance que les autres, et ceci constitue un véritable scandale.

En effet, depuis quelques années, des étudiants sourds passent brillamment le concours d’entrée et poursuivent leurs études dans des IFSI.

Le premier infirmier sourd a été diplômé en 2002 et il travaille dans la banlieue parisienne, à Saint-Cloud, dans une clinique en service de chimiothérapie.

Le deuxième infirmier, une infirmière, a été diplômée en 2007 et elle travaille à Saint Lieu la forêt, en région parisienne (95).

Puis il y a trois étudiants, Fiona, Timothé et Marie, qui viennent d’être diplômé en 2011.

 

Mais à la sortie, le diplôme en poche, l’expérience qu’ont vécu plusieurs étudiants partageant cet handicap permet de constater qu’il leur est particulièrement difficile de trouver un poste dans le milieu hospitalier ou ailleurs.

C’est ainsi que je viens de rencontrer une infirmière fraichement diplomée et qui m’a raconté qu’elle avait en vain chercher pendant plus de  8 mois un poste en métropole, sans succès. Une de ses meilleures amies avait partagé la même expérience, ne trouvant pas un seul hopital prêt à l’accueillir.

C’est ainsi qu’elle avait pour sa part décider d’explorer plus loin les possibilités d’emploi et qu’elle venait de trouver un emploi en Guyane, à Saint Laurent du Maroni, dans un EHPAD ( Etablissement d’hébergement pour personnes agées dépendantes ).

 

Je tiens à féliciter les directeurs de nos hopitaux ultra-marins de faire cet acte d’employer comme cela devrait être le cas partout ailleurs en France des étudiants affectés par un handicap, la surdité, et de leur permettre de pratiquer leur emploi, dans des conditions adaptées bien sûr.

Bravo en tout cas à Fiona, à ses amis, et à tous les jeunes qui s’engageront dans cette voie, car il est à parier qu’ils trouveront toujours une possiblité d’embauche.

michelfutunaaout2012 061

Commenter cet article