Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog kodamian

Articles avec #kodamian

France Inter : Stéphane, tu vas nous manquer !

24 Juin 2010, 17:08pm

Publié par kodamian

La seule chaine de Radio que l'on capte ici à Wallis ( et non pas à Futuna ) est FRANCE INTER, à part RFO.

100.00  comme fréquence hertzienne pour la chaine radio de France Television ex RFO , et 103.00 pour France Inter.

Mais, en raison du décalage horaire, c'est le soir qu'on écoute les programmes du matin et vice-versa.

 

Depuis quelques mois , j'avais l'habitude d'écouter à partir de 17h00 ( heure de wallis ) France Inter et une partie des programmes  du 06 - 09 heures , ici donc 16 - 19 heures en raison des 10 heures de décalage en cette saison.

 

Et entre autres, il y avait la chronique de Stéphane GUILLON .

 

Ce chroniqueur d'un humour " décapant " vient d'être renvoyé ainsi qu'un autre chroniqueur , pour être " allé trop loin " dans ses chroniques . En fait, leurs contrats n'ont apparemment pas été renouvelés.
C'est vrai qu'il n'y allait pas par 4 chemins, et que son humour grinçant a fait justement grincer plusieurs dents ... ( du boulot pour les dentistes ).

 

Mais c'est vraiment dommage, car c'étaient de bons moments que l'on passait ici, au bout du monde, à l'écoute de ses chroniques quotidiennes, qui n'y allaient pas de main morte pour dénoncer tel ou tel fait, d'un côté ou de l'autre de l'échiquier politique.

En tant qu'humoriste, je pense qu'il faut toujours prendre avec un recul les propos de tels chroniqueurs , et malgré les propos du directeur de l'antenne de France Inter sur le renvoi des deux chroniqueurs, je pense que ce sera un manque dans l'esprit démocratique de notre pays.

On a connu depuis des dizaines d'années pas mal d'humoristes,  et ils ont toujours eu l'habitude d'aller vraiment loin dans leurs moqueries des hommes politiques par exemple, mais le public savait reconnaitre ce qui est le ton de l'humour et prendre au second degré tous leurs propos.

 

En tout cas, c'étaient de bons moments !

 

Stéphane, tu vas nous manquer !!!

 

Pour ceux qui ne le connaissaient pas, je pense qu'en tapant son nom sur google, vous pourrez trouver les informations sur le sujet.

 

 

Voir les commentaires

De Torcy à Wallis ... une route déjà tracée ...par... kodamian

19 Juin 2010, 15:40pm

Publié par kodamian

Le nouveau préfet de Wallis et Futuna vient d'être nommé le 10 juin dernier en conseil des Ministres. Il remplacera dès le mois de Juillet l'actuel préfet .

 

Mr Michel JEANJEAN   était jusqu'à présent sous-préfet en Seine-et-Marne, à Torcy ( 77200 ).  D'ailleurs, ce fut en début janvier 2006 que la sous-préfecture de Torcy, située rue Gérard Philippe et dont vous apercevez la photo ci-dessous, fut inaugurée, évitant ainsi des déplacements pour des habitants de Seine-et-Marne ( un département très étendu ) qui devaient auparavant se rendre à Meaux .

 

 

torcy

 

Une chose assez drôle :  la sous-préfecture se trouve à à peine une centaine de mètres du domicile de mes parents et c'est là que je réside quand je vais en vacances en métropole .

A olam katan  !  ( Le monde est petit ! )

 

A chaque fois que je gagne la métropole, je fais l'aller - retour Wallis - Torcy et ce n'est pas compliqué du tout.

Je dois dire d'ailleurs qu'en à peine 30 minutes, on peut rejoindre en voiture Torcy à l'aéroport Charles-de-Gaulle si on n' a pas d'embouteillages, ce qui est souvent le cas si l'on prend l'avion pour Tokyo qui décolle à 23h55.

 

Il y a aussi la possibilité aussi de prendre le RER A de Torcy jusqu'à PARIS - station chatelet-les halles, puis de changer pour prendre sur le quai d'en face le RER B qui rejoindra alors l'aéroport Charles-de-Gaulle ( l'homme du 18 juin ) , et tout ça en moins d'une heure .  D'ailleurs j'ai toujours sur moi à l'avance quelques tickets de RER aller-retour ROISSY - TORCY , ce qui m'évite les désagréments du manque de monnaie en arrivant à Paris surtout à 04h30 du matin quand tout est quasiment fermé à l'aéroport.

 

On peut même , troisième solution, prendre le RER A dans l'autre sens, aller vers DysneylandParis, et prendre un TGV pour Roissy .

 

Et bien entendu, les taxis connaissent le " super- raccourci "  ( que mon père connait parfaitement et a fait connaitre à de nombreux chauffeurs ) en partant derrière l'aéroport, ce qui évite les embouteuillages .

 

 

Alors bienvenue à notre nouveau préfet et qu'il ne s'inquiète pas :

 

bien que la vue sur le lac de Torcy ( n'est ce pas , papa ) soit pas mal du tout depuis la sous-préfecture et également de la rue pierre-mendès-france, celle du lagon ici depuis la résidence du préfet à Wallis n'est pas non plus !

 

 

Ci-joint le lien et la biographie de notre nouveau préfet , trouvé sur internet .

 

 

 

(http://www.outre-mer.gouv.fr/?michel-jeanjean.html )

 

Né en mai 1951

 Diplômes

  • Maîtrise de droit public

 Parcours

  • 1973 Attaché de préfecture
  • 1981 Attaché principal de préfecture
  • 1982 Chef de cabinet du commissaire de la République du département de Saint-Pierre-et-Miquelon
  • 1983 Chef de la subdivision administrative des îles Marquises
  • 1987 Directeur de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle
  • 1998 Sous-préfet de Corte
  • 1991 Secrétaire général de la préfecture de la Haute-Saône
  • 1993 Chef de bureau de la déconcentration de l’administration territoriales et des affaires politiques, à la direction générale de l’administration territoriales et des affaires politiques, à la direction générale de l’administration, au ministère de l’Intérieur et de l’Aménagement du Territoire
  • 1996 Secrétaire général de la Polynésie française au ministère de l’Outre-mer
  • 1999 Secrétaire général de la préfecture de l’Hérault
  • 2001 Sous-préfet d’Avesnes-sur-Helpe
  • 2005 Sous-préfet de Torcy
  • 10 juin 2010 Préfet, administrateur supérieur des Îles Wallis-et-Futuna

 

Il y a ainsi dans ce parcours des similitudes " géographiques " avec mon propre parcours, parce que je viens des Vosges ( Le Thillot  ) à quelques kilomètres de la Haute-Saone. J'ai étudié à l'université à Nancy ( 54 ) en Meurthe et Moselle, et, avant d'être à Wallis, je résidais à Bora-Bora en Polynésie Française.

 

 

Voir les commentaires

1 euro = 0.80 dollar ? Wait and see ...

7 Juin 2010, 12:54pm

Publié par kodamian

En novembre 2009, avant de partir en vacances au Népal, j'échangeais 500 euros contre environ 730 dollars . On était alors monté jusqu'à 1 euro valant 1.50 dollar us.

Aujourd'hui, six mois plus tard, pour 500 euros, on ne recevrait déjà plus que 590 euros.

Mais si l'on regarde la parité euro-dollar il y a une dizaine d'année, à l'avénement de la monnaie unique, il faut se rappeler que l'on avait eu une défiance face à l'euro, et que l'on avait un taux de 1 euro pour 0.80 dollars US.

 

L'Histoire se répéterait-elle ?

 

En tout cas, il est à parier que le cycle baissier sur la monnaie unique n'est pas encore terminé, et que les spéculateurs de tout poil vont s'en donner à coeur joie de jongler sur  " l'euro - dollar " , instrument le PLUS ECHANGE en terme de montant , dans le monde.

 

 

Voir les commentaires

Bonnes fêtes aux mamans , toute génération ...

30 Mai 2010, 10:16am

Publié par kodamian

A Wallis, on fête les mamans, toutes les mamans ... c'est à dire aussi celles qui nous ont quitté il y a des années.

Les wallisiens vont alors fleurir les tombes de leurs mères, grandmères, pour se souvenir qu'ils sont toujours présents dans leurs coeurs.

 

Alors moi aussi, je me souviens de mes ancêtres, et quelle que soit la vie  ..... après  , bonnes fêtes à toutes les mères .

 

 

 

 

Grands parents maternels

 

 

 

IMG-0495.jpg

 

Grands parents paternels

 

IMG-0509.jpg

 

 et  mon arrière grandmère paternelle

 

IMG-0517.jpg

Voir les commentaires

Bonne fête , maman ! En voyage autour du monde ...

29 Mai 2010, 10:43am

Publié par kodamian

C'est moi !

 

Désolé, j'aurais pu me raser ... HONG KONG 2010

 

IMG-0432.jpg

 

GABON, 1988

 

 

IMG-0471.jpg

 

LE THILLOT , 1964

 

IMG-0560.jpg

 

JAPON, 1991

 

IMG-0603.jpg

 

SAINT MARTIN 1992

 

IMG-0633.jpg

 

BERLIN, 1993

 

IMG-0663.jpg

 

AFRIQUE DU SUD, 1994

 

IMG-0693.jpg

 

NAMIBIE, 1996

 

IMG-0696.jpg

 

 BRESIL 1995

 

IMG-0729.jpg

 

 CHILI, 1997

 

IMG-0840.jpg

 

 INDE, 1988

 

IMG-0888.jpg

 

CHINE, 1995

 

IMG-1067.jpg

 

TAHITI, 1988

 

 

 

BONNE FETE, MAMAN, DE LA PART DE .... KO DA MI AN

 

IMG-0457.jpg

Voir les commentaires

Hong Kong, mode d'emploi pour wallisiens, futuniens et papalagis

15 Mai 2010, 11:52am

Publié par kodamian

Il y a des vacances prochainement et certains n'ont peut être pas encore fixé leur destination. Alors peut être qu'une nouvelle idée serait  la bienvenue.

 

Album photo sur Hong Kong :

 

http://kodamian.over-blog.com/album-1636728.html

 

Et pourquoi pas Hong Kong ?

La nuit HongKongaise

 

 

Hong Kong ? Mais quelle idée ! Comment, quand, où, ... plein de questions qui peuvent rester sans réponse.

 

Je vais essayer alors de vous apporter quelques solutions d'après mon expérience récente sur la possibilité d'aller depuis wallis à hong kong ... et bien sûr d'en revenir aussi !

 

Tout d'abord, il faut se rendre à fidji.

 

Bon, soyons clair : alors qu'on a des billets aller-retour pour fidji depuis wallis à 42 000 xpf ttc ( 350 euros ) en dehors des périodes de vacances scolaires, le tarif avoisine les 74 000 xpf ttc ( 620 euros environ ) au moment des vacances. Mais ça, on ne peut rien y faire. Cette différence de 32 000 xpf, c'est donc environ 260 euros en plus, mais ce n'est pas grave, l'économie se fera plus tard.

 

Depuis fidji, on a deux vols hebdomadaires pour hong kong , dont voici les horaires des allers et des retours :

 

Aller : le samedi avec un départ à 09h20 de Fidji pour une arrivée à Hong Kong à 15h35

           le jeudi avec un départ à 08h35 de Fidji pour une arrivée à Hong Kong à 14h50

 

Retour : le jeudi avec un départ à 16h50 de Hong Kong pour une arrivée le vendredi matin à 06h50 à Fidji

               le samedi avec un départ à 17h15 de Hong Kong pour une arrivée le dimanche matin à 07h15 à Fidji

 

On peut acheter son billet sur le site internet www.airpacific.com , ce que j'ai d'ailleurs fait , et le prix est actuellement de 1688 dollars fidjien, soit environ 700 euros. ( Presque le même prix pour 10 heures de vol que le wallis-nadi en période scolaire, qui dure ... un peu moins longtemps ).

 

Ainsi, j'ai cherché le tarif pour un départ par exemple le samedi 22 mai pour un retour le jeudi 03 juin, et le prix est de 1688 dollars fidjien, soit environ 692 euros.

 

Ainsi, quand vous êtes à Wallis, soit vous partez le samedi matin et vous aurez le temps pour la connection le jour même, soit vous partez le mercredi après-midi, vous couchez à Nadi et vous prenez l'avion du jeudi matin pour HKG.

 

Pour le retour, si vous avez la chance de ne pas " bosser " le lundi, vous pourrez rester 15 jours à HKG et prendre l'avion du samedi après-midi depuis Hong Kong, qui vous permettra de prendre l'avion du lundi 12h50 de fidji vers wallis. Autrement, vous n'y restez qu'une semaine, vous prenez cet avion du samedi et vous pourrez vous reposer quelques jours à Fidji avant de reprendre l'avion du mercredi pour wallis, ce qui vous laissera encore quelques jours avant la rentrée scolaire.

 

La monnaie de HKG est le dollar Hongkongais et on a 972 dollars pour 100 euros. Mais vu la variation de l'euro ces jours derniers, voici le site pour trouver la parité exacte.

 

http://www.mataf.net/fr/conversion/monnaie-EUR-HKD

 

 

Une fois arrivés à l'aéroport à Hong Kong, vous pouvez changer des euros en dollars de hong kong ou bien retirer de l'argent à l'aéroport avec une carte de crédit, et vous pouvez acheter avant de sortir de l'aéroport une carte OCTOPUS qui est un " porte-monnaie électronique et qui permettra de régler la plupart de ses achats dans de très nombreux magasins, ainsi que dans les bus, métros, ferry etc... La carte est achetée 50 dollars de Hong Kong, qui seront restitués quand vous rendrez la carte ( avec des frais de 7 dollars de Hong Kong ) . On " charge " la carte tout d'abord avec 150 dollars de Hong Kong ( 50 de déposit + 100 d'argent  ) par exemple, et vous voilà partis pour l'utiliser pour votre premier bus ou MTR ( Métro ) vers Hong Kong. J'ai donc pour ma part acheté cette carte avec 150 dollars, et 100 dollars sont partis dans le billet MTR pour rallier Hong Kong, le restant correspondant au solde.

 

On peut prendre le MTR, métro rapide pour aller à Hong Kong , pour environ 10 euros , mais il y a une solution plus économique, qui est de prendre le bus A21ou encore d'autres bus par exemple  pour Kowloon, sur la presqu'ile, où vous pourrez alors trouver un hébergement bon marché.

Soyons clair : je vous donne une adresse " Chungking Mansion " où se rendent énormement de touristes européens et de jeunes. Celà se trouve sur Nathan Road, à Kowloon et c'est direct depuis l'aéroport. Le bus vous dépose juste devant l'adresse indiquée ci-dessus.

Ce n'est pas un " 3 étoiles " , certes, mais vous pourrez payer environ de 6 euros par personne en " dormitory " ( dortoir ) à 20 euros pour une toute petite chambre individuelle . Mais il y a dans ce batiment des dizaines et des dizaines de Guesthouses et vous trouverez bien quelquechose pour vous satisfaire, tout du moins je l'espère. C'est géré en partie par des indiens et des pakistanais, ainsi bien sûr que des chinois, et c'est très sympa et vous pourrez d'ailleurs au rez de chaussée manger des excellents poulet au curry ( tandori chicken ) et autres spécialités . Il y a également pas mal de changes de devises à Chungking Mansion avec des taux plus intéressants qu'à l'aéroport.

 

Alors voilà : si vous y restez disons 6 nuits à environ 20 euros la nuit, ce ne sera pas une fortune que vous dépenserez en frais d'hébergement, ce qui compensera la " cherté " du wallis-nadi. J'ai rencontré pas mal de familles françaises qui y ont trouvé commodité, prix très abordable et surtout un emplacement hors pair.  Pour les repas, vous avez pléthore de fastfood à Hong Kong, et vous en avez pour tous les prix, du restaurant le plus huppé ( les restos coréens sont à la mode en ce moment ) au repas pris dans la rue pour quelques dollars hongkongais.

 

A Nathan Road, vous êtes au coeur de Kowloon, à environ 5 minutes à pied des ferries qui vous meneront vers l'ile de Hong Kong. Mais le soir, vous déambulerez sur la promenade de Kowloon d'où vous pourrez assister à 20h00 tapantes au show de sons et lumières donnés depuis Hong Kong. Fabuleux !

 

Pour les achats, c'est un paradis où vous trouverez caméras, portables, etc...Attention bien sûr à ne pas acheter de contre-façons, qui sont pléthore à Hong Kong.  Mais surtout HKG, c'est une ambiance.

Vous pourrez aller au tourist information à quelques centaines de mètres de l'hotel et avoir plein d'infos.

 

Mais voici déjà une adresse sur internet pour préparer vos vacances :

 

http://www.discoverhongkong.com/france/index.jsp

 

Je rappelle qu'il n'y a pas besoin de visa pour Hong Kong.

 

Alors un programme : allez au marché de Jade à Kowloon  , au marché aux vétements sur Kowloon, prenez le ferry bien sûr pour aller à Hong Kong même, où vous prendrez le plus long escalator du monde, où vous irez découvrir le centre de la finance et les gratte-ciels impressionnants, où vous prendrez le tram pour aller sur Victoria Peak apprécier la vue de la ville ( j'avais des nuages le jour où j'y étais ...),  où vous pourrez aller au port d'Aberdeen dans un bus à l'impériale ( deux étages ), etc..

 

Mais attendez : Hong Kong, ce n'est pas que " la ville " . 14% seulement du territoire est occupé par les " immeubles " pour le reste , c'est la nature, et ce que vous découvrirez, et c'est ce que j'ai découvert, c'est qu'il y a de très nombreux treks ( balades ) à faire dans la nature, à seulement quelques dizaines de minutes de l'effervescence de la ville.

Les plans donnés par les offices de tourisme sont excellents et j'ai ainsi fait 4 treks fantastiques durant ma semaine passée à Hong Kong.

Les sentiers sont très bien balisés, avec le nombre de kilomètres et la durée approximative, on trouve des aires de repos et des téléphones en cas d'urgence.

Il y a ainsi l'ile de Lantau à découvrir avec son pic à 972 mètres environ, son bouddha géant, l'ile de Lamma où vivent les " bo-bos " ( les intéllo ), et plein d'autres iles.  Me croirez-vous si je vous dis que vous avez des plages très fréquentées à Hong Kong ?

On se rend sur les lieux de treks en bus ou en ferry, et c'est parti pour de belles aventures.

 

J'ai lu que certains touristes bloqués à HKG avec le nuage " islandais " avaient ainsi pu découvrir cet autre aspect de HKG par le fait d'y être bloqués quelques jours, et qu'ils avaient été enchantés de leur séjour " improvisé " plus long que prévu.

 

Bref, plein de choses à faire, à voir .

 

Vous pourrez même si le coeur vous en dit gagner l'ile de Macao, ancienne colonie portugaise rétrocédée en 1999 et vous pourrez y flamber quelques dollars aux nombreux casinos locaux.

 

Alors, bon voyage !

 

L'album photo est ci-joint.

 

 

 Et n'hésitez pas à me poser des questions, j'essaierai de vous y répondre du mieux que je pourrai.

Voir les commentaires

Good Morning Vietnam ...Un voyage fabuleux ! Sintiao ( bonjour ) !

11 Mai 2010, 16:32pm

Publié par kodamian

Il y a des pays qui vous laissent des impressions contrastées. Mais il y en a d'autres pour lesquels vous éprouvez un sentiment particulier, à la fois d'admiration et d'enthousiasme.

Tel est le cas du sentiment que j'ai en revenant d'un mois de voyage en sac à dos au vietnam, parcourant le pays du Nord au Sud, de la frontière chinoise au confins du delta du Mékong.

 

Après avoir séjourné une semaine à Hong Kong et visité à la fois la ville et parcouru les treks fabuleux  de ce petit territoire retourné à la chine en 1997, je suis parti pour le Vietnam où je suis resté un mois entier.

Voyageant à la fois en bus, en train, en bateau, en moto et à vélo, sans oublier les innombrables balades à pied, j'ai pu découvrir un pays " qui bouge ", en plein essor économique, et dont la population s'est relevée des années de guerre qu'elle a connu pendant plusieurs décennies.

D'ailleurs, on fête en cette année 2010 le 35ème anniversaire de la réunification du nord et du sud, suite au départ des derniers américains en avril 1975 et l'avénement d'une véritable indépendance pour le pays tout entier, après plus d'un siècle de domination étrangère.

A travers la visite de nombreux musées consacrés au conflit, à ses tenants et à ses aboutissants, j'ai pu enfin commencer à comprendre le pourquoi de la guerre, les raisons qui ont poussé les grandes puissances à être présentes au vietnam, et finalement la souffrance et la douleur de tout un peuple qui a subi sur son territoire les conséquences de la guerre froide entre bloc de l'est et bloc de l'ouest.

Mais depuis, il y a eu la chute du mur du berlin, la disparition de la confrontation est-oùest, et l'arrivée de nouveaux dirigeants qui ont compris que l'ouverture à l'économie de marché permettrait au peuple de savourer pleinement la liberté retrouvée. On vit néanmoins dans un pays d'idéologie encore communiste.

On peut voyager tout à fait librement aujourd'hui au vietnam, muni d'un visa qu'on peut obtenir rapidement par internet, et on peut ainsi se balader dans le pays en parcourant des régions aussi diverses que variées. Au cours de tout mon voyage, je n'ai pas croisé de militaires pas plus que de policiers.

Ainsi, j'ai pu consater l'aspect géographique du pays avec la plaine cotière et les chaines de montagnes à la fois dans le nord du pays, aux confins de la chine, ainsi que dans l'est à la frontière avec le laos et le cambodge.

Alors que la population d'orgine purement vietnamienne représente 85% de la population, il y a les " montagnards " comme les appelaient les français au moment de " l'Indochine " française, qui représentent 15% de la population et forment une pléiade de minorités ethniques réparties à la fois dans les montagnes mais également dans le détroit du mékong. C'est le cas de Hmongs par exemple dans le nord du pays, ou encore d'autres minorités vivant dans le delta du mékong.

 

Mon parcours a été le suivant

 

Hanoi - Bac Ha - Sapa - Haiphong - Ile de Cat Ba - Cao Bang - Bangjio - Nin Binh - Dong Ha - Hue - Hoian - Kontum - Yok National Park - Lak la - Dalat - Saigon ( Ho chi min ville ) - Can tho - Ga mau - Hon chong - Vinh Long - Saigon.

 

Je n'ai pas séjourné plus de deux nuits au même endroit , et je me suis déplacé la plupart du temps de jour pour apprécier le paysage.

Du Nord au Sud du pays, j'ai essayé d'éviter le plus possibles les sentiers battus,et, après avoir acheté le premier jour un guide de conversation anglais-vietnamien, j'ai essayé le plus possible d'être en contact avec les vietnamiens et d'apprendre avec " le meilleur accent " possible cette langue très difficile à prononcer.

J'oublie de dire que mon premier achat fut à Hong Kong le Guide Lonely Planet du Vietnam, bible indispensable à tout voyageur ( Il n'y avait pas de guide du routard à HKG ).

Bon, j'ai quand même réussi à être compris pour les quelques dizaines de mots et de phrases apprises, mais celà a impressionné plus d'un guide accompagnant des groupes dans les sites connus. C'est surtout grace aux étudiants rencontrés lors des voyages en bus et en train que j'ai pu me débrouiller avec les quelques mots appris.

 

On est très bien accueilli au vietnam par la population, avec des " hello , what's your name ? " tout le temps.

Il est très difficile de rencontrer néanmoins des jeunes et des moins jeunes parlant l'anglais. Je ne parle même pas du français qui n'est pratiquement parlé par personne. C'est dingue quand on pense que la France occupa le pays plus d'un siècle.

Les gens sont vraiment très chaleureux et n'hésitent pas à vous aider quand vous semblez perdus dans les rues avec votre guide en main. Néanmoins, je tiens à souligner que de nombreux " routards " se plaignent d'être " arnaqués " et de voir les prix pratiqués pour eux  " multipliés " par 2-3-4 pour telle ou telle chose.

Je dirai que personnellement, le fait d'avoir tout d'abord appris à compter m'a éviter pas mal de déboires et je conseillerai à tout un chacun d'apprendre ça au début :

- combien ca coute ?

- compter de 1 à 10 puis connaitre 100 - 1000 - 10 000 etc...

Il faut savoir qu'un dong ne vaut pas grand chose et qu'il en faut environ 25 000 pour avoir un euro.

 

Parlons cout de la vie : dérisoire pour un occidental !

Un hotel coute en général 4 euros la nuit , et un repas dans la rue environ 30 à 40 centimes d'euros.

Un trajet en bus coute disons 0.50 euro par heure de trajet.

D'ailleurs il existe un pass qui permet d'aller d'Hanoi à Saigon pour 30/35 euros en s'arrêtant quand on le désire . C'est l'open bus , que je n'ai pas acheté pour ma part car je ne voulais pas être limité par les régions que j'allais visiter et encore une fois par être un touriste parmi un troupeau de touristes.

 

Voyageant en avril, j'ai évité la mousson et j'ai eu des températures très sympas durant tout mon séjour, ne connaissant pratiquement aucun épisode pluvieux.

 

Mes régions préférées : toutes !

Le Nord aux confins de la chine, avec les marchés locaux de Bac Ha et de Sapa avec les Hmongs, le centre avec les villes impériales de Hue, la Baie d'Halong et surtout li'le de Cat ba et l'autre baie de Ba tu long, le centre est avec yok national park et lak la ( où se trouve une résidence de Bao Dai, dernier empereur du vietnam ), la ville de Dalat, et bien sûr le delta du mékong parcouru en bateau ...

 

Bref , un séjour fabuleux que je vous conseille vivement d'imiter si vous en avez l'opportunité.

 

 

En Gap Laï ! ( A bientôt )

Tabiet ! ( au revoir )

 

Voir les commentaires

Tomas en route pour Fidji ...

15 Mars 2010, 07:06am

Publié par kodamian

C'est ce matin du lundi 15 mars 2010 que l'on apprend que Tomas a causé des dégâts dans l'archipel des iles Fidji, et en commençant par l'ile de Cibokia.

Les résidents heureusement avaient pris leurs précautions et avaient gagné les abris depuis hier pour une grande partie d'entre eux, alors que quelques uns ont préféré rester encore une partie de la nuit chez eux.
Tomas continue de s'intensifier et c'est dans la journée qu'il commencera à toucher l'ile de Vanua Levu, située au nord de l'ile principale de Viti Levu.
Il est pour le moment, à 07h00 du matin heure locale, situé à 215 km au nord - nord est de Lambasa , et à 425 km au nord - nord est de la capitale de l'archipel, Suva.
Les vents ont des vitesse pouvant atteindre les 150 à 170 kms/h, avec des pointes à 230 kms/h


C'est auparavant l'ile de Futuna, située dans l'archipel des iles de Wallis et Futuna, qui a connu des vents très forts, une houle très importante et une mer agitée avec le passage à une centaine de kilomètres de ses côtes de Tomas.
Cette forte dépression tropicale a causé des dégats au niveau des habitations traditionnelles ( falé ), et au niveau des cultures vivrières ( plants de bananiers arrachés , arbres à pain endommagés ). Les habitants connus pour la grande solidarité qui les unit se sont entraidés afin d'accueillir dans des maisons " en dur " ceux qui ne disposaient pas de moyens suffisants pour se protéger. Certains n'ont pas hésité à braver les intempéries pour aller chercher proches et voisins afin de les mettre à l'abri.

A Wallis, les vents durant le week-end ont été également très violents, et quelques dégats ont pu être enregistrés de part et d'autre. Des coupures d'électricité ont été enregistrées dans divers endroits du fenua, le nord en particulier dans le district d'HIhifo, mais les équipes d'eewf ont fait de leur mieux pour rétablir le courant, recevant l'aide des services des travaux publics pour le dégagement de branchages et autres obstacles sur les routes.
On apprend également que le toit de l'aéroport aurait subi quelques dégâts à certains endroits.
Néanmoins et c'est le plus important, aucune vie n'a été touchée et on enregistre aucun blessé grave.

Tout au long des dernières journées, il a été rappelé à la population les consignes à prendre en cas d'ouragan, telles le fait de ne pas laisser d'objets trainer, de faire ses provisions et de rester chez soi.

Les établissements scolaires sont fermés jusqu'à jeudi, et les enseignants regagneront leur poste mercredi.

Ce matin les vents sont moins forts et le phénomène s'éloigne de Wallis et nous aurons prochainement des informations concernant l'ile soeur de Futuna, atteinte de façon plus importante.


Voir les commentaires

Alula Keleto ( Adieu Keleto )

4 Mars 2010, 12:39pm

Publié par kodamian

KELETO
Keleto, à gauche sur la photo.


Aujourd'hui jeudi 04 mars 2010, Keleto nous a quitté . C'était mon voisin quand j'habitais chez mes amis wallisiens et tous les matins, c'est toujours souriant que je le rencontrais en partant travailler.
Dans le village d'Utufua, tout le monde le connaissait bien sûr et le respectait, et il faisait partie de ceux qui étaient toujours là pour les travaux collectifs, pour donner un coup de main, pour aider les uns et les autres.

Sur la photo ci-dessus, c'était par exemple la construction d'un dos d'âne sur une des routes qui traversent Utufua.

Il a malheureusement été victime d'un accident dans son falé il y a quelques semaines.

Adieu Keleto, et mes condoléances à tous ses proches .

keleto2

préparation du kava traditionnel

KELETO3
photo prise à l'oratoire sagato soane malia viané
Keleto, chez lui, confectionnant un panier
kodamian-003.jpg

Voir les commentaires

facebook et hi5 : les wallisiens sont dans le coup !

3 Mars 2010, 14:12pm

Publié par kodamian

Si vous pensez que le fait d'être au bout du monde éloigne des réalités et de la modernité, alors vous vous trompez.
Les jeunes wallisiens et futuniens comme leurs ainés ont vite compris l'intérêt d'internet et tout ce qu'il pouvait apporter en terme de communication et de facilité de rencontres entre les gens éloignés les uns des autres.

Très rapidement, des réseaux se sont constitués sur internet, en particulier grâce à msn messenger, skype, mais aussi hi5 et facebook.
Désormais, beaucoup de jeunes utilisent tous les jours ces outils pour communiquer avec leurs proches, qu'ils se trouvent en Nlle Calédonie ou en Métropole, voire ailleurs comme les soldats en déplacement ou encore les étudiants dans d'autres pays.

Les wallisiens et les futuniens sont devenus en quelques années non seulement des experts dans les moyens de communication, mais également ont su bénéficier des possibilités de se cultiver, de faire des recherches pour l'école et bien sûr de télécharger des programmes comme d'ailleurs les jeunes du monde entier.

On est loin du temps où le fait de se trouver " perdus " sur une ile du Pacifique Sud signifiait l'absence de connaissances du monde.
Aujourd'hui , tout est instantané , et d'ailleurs, il est possible que le cable qui reliera la nouvelle-calédonie à la polynésie française s'arrête en chemin à Wallis et Futuna, pour nous délivrer une vitesse encore plus rapide pour l'internet.

Cette année 2010, on aura probablement l'avénement de la télévision numérique terreste ( TNT ) et les programmes seront plus nombreux et variés pour la population.

Espérons enfin que ces outils permettront de trouver des débouchés aboutissant à la création d'emplois sur le " fenua " ( territoire ), pour que l'exode des jeunes s''arrête et que le pays redevienne attrayant pour la nouvelle génération.

Sachez le ( mais ne le dites pas trop fort ) , Wallis et Futuna sont encore de véritables paradis où vivre est une aubaine en ces temps où le monde est en pleine mutation et où l'on ne sait pas très bien ce que nous réservera le lendemain.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>