Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog kodamian

Articles avec #tour du monde

Ma passion des langues ... quelques mots de Tanna ...

26 Décembre 2008, 06:45am

Publié par kodamian

Quand je suis arrivé au village à Tanna, j'ai tout de suite voulu apprendre quelques mots de la langue parlée. On m'expliqua qu'il y avait toute une série de langues différentes dans l'ile, mais qu'un lexique des mots usuels existait dans le musée de Port Resolution, à proximité de la Baie de Cook.

Je fis bien sûr la photo de ce petit lexique.


Combien de fois alors j'ai répété :

Ramasen napnapen , qui veut dire : bonjour ( le matin ).

Dès que je croisais des gens sur la route, en prononçant cette phrase, les gens interloqués me souriaient,  et me répondaient :

ramasen  ( on roule le r ).

Et alors, j'enchainais en disant :

ikawaku , qui veut dire " où tu vas ? "


E alors les gens me disaient qu'ils allaient voter ou bien encore qu'ils allaient au magasin.

En me posant à moi la question : ikawaku, je répondais alors :

iakamen ve Yasur ( je vais au volcan ).

Alors, je continuais mon chemin et me retournais en disant :

Iman , d'une façon tout à fait naturelle . ( Iman veut dire au revoir ).

Jusqu'à aujourd'hui, à l'évocation de ces quelques mots, la joie et les souvenirs me remplissent le coeur.

Voir les commentaires

Tanna : en route vers Port Résolution ... Capitaine COOK !

24 Décembre 2008, 15:19pm

Publié par kodamian

C'est l'ile de Tanna que Cook aperçut, attiré par les lumières du volcan, lors de son deuxième  voyage dans le Pacifique Sud en aout 1774. Le HMS Resolution, son bateau, donna le nom à l'endroit où il débarqua à Tanna, Port Resolution.
Contrairement à moi (lol), il ne put escalader le volcan YASUR, ce qui était tabou à cette époque-là.

Voici ci-dessous la Baie de Cook , à proximité de Port Resolution.


Oui, c'est bien moi . J'y étais ... Je me rappelle de la Baie de Cook à Moorea ( Polynésie Française ). Quel explorateur, cet homme-là ! Sur Wikipedia, j'ai appris beaucoup sur cet anglais qui fut un des grands navigateurs.

Aujourd'hui, on trouve un petit complexe hotelier  ( très simple et très convivial ) à Port Résolution . J'en connais un qui a bougé en prenant la photo, tellement il était ému par l'endroit peut-être.


Je me devais de vous montrer la photo de cet homme, le Capitaine Cook. A côté des bungalows, il y a un petit musée dans lequel un petit historique nous conte l'histoire de la découverte par Cook ( ou de  la re-découverte ) des iles qui constituent aujourd'hui le Vanuatu.

Vous vous rendez compte ? Entre 1606 et la première découverte de Santo par le navigateur portugais Queiros et 1776, aucun européen ne repassa par cet endroit.

Voici la carte dessinée par Cook de la baie de Port Resolution, que je vous ai montré sur la première photo.

Voir les commentaires

L'ile de Tanna et son " Yasur " ( volcan ) ( Vanuatu )

24 Décembre 2008, 13:45pm

Publié par kodamian

Je suis arrivé à Tanna par le vol Port-Vila - Tanna qui est quasi-bi-quotidien ( une seule fois le dimanche ) . Le trajet s'effectue en ATR 42 et ne dure qu'une petite heure.


 Dans l'avion, j'ai rencontré un autre " touriste " en sac à dos, Chini, un japonais qui enseigne l'anglais sur l'ile de Malicolo. On a fait connaissance et on a rencontré un jeune ni-vanuatais, Joseph, francophone,  qui nous a proposé de venir dans son village, au pied du volcan Yasur.
Son père ( en fait, son oncle ) l'attendait à l'arrivée de l'avion,  ainsi que son grandpère et on a pris la décision d'aller dormir la première nuit au Jungle Lodge, situé au pied du volcan, bien qu'invité par Joseph à rester chez lui, dans son village à côté du lodge. Ainsi, on pu avoir le transport pour rejoindre cet endroit.



Ce fut un choix très judicieux, car on pouvait ainsi accéder à pied au volcan sans avoir besoin d'autres moyens de transports. Le trajet dura deux bonnes heures et nous fit  traverser l'ile de Tanna de part en part ( d'oùest en est ).

On put voir alors le volcan.
 

Impressionnant. Un paysage lunaire à côté d'un forêt tropicale. Et à l'horizon, au loin, les iles d' Erromango, d'Anatom et de Futuna . Mais attention, ce n'est pas le Futuna de Wallis et Futuna, mais Futuna lalo, le Futuna d'en bas si je traduis la façon dont on l'appelle ici.



Arrivés dans le Jungle Lodge, on posa nos affaires dans le grand dortoir où nous étions que deux, et puis on décida d'aller faire un tour au village de Joseph, où nous fûmes reçus par son grandpère, chef du village  et ses amis.


Après avoir dégusté notre premier " laplap ", on partit à l'ascension du Volcan. Le laplap est un plat à base de manioc.
La balade dans le village nous permit d'apercevoir des maisons originales. Des maisons dans les arbres. Les banyans sont en effet des arbres colossaux, et certains en ont profité pour y construire de vrais " deux pièces ". On y accède par des escaliers judicieusement construits. Attention à bien vérifier néanmoins qu'il ne manque pas une marche ...



.

45 minutes de marche après avoir passé le poste de contrôle et payé les droits d'entrée, nous arrivâmes à proximité du volcan.

Première chose intéressante : une poste. On peut poster des lettres ici et elles arriveront avec l'estampillage " YASUR ", du nom du volcan

Puis encore dix minutes de marche et on arriva en vue du cratère.

Toutes les dix minutes, un grondement sourd, puis une projection de pierres et de lave.
Impressionnant comme paysage. De loin, on aperçoit donc les iles qui entourent Tanna ( Erromango, Anatom et Futuna ) , et près de soi, la forêt qui a laissé place au volcan en cet endroit.
Il y a trois bouches de sortie du volcan, mais on en voit deux en fait.
Une fumée sort régulièrement suivie de projection de cendres et de lave incandescente.



Voir les commentaires

Port-Vila : une ville à découvrir à pied ...

24 Décembre 2008, 12:40pm

Publié par kodamian

Voici le batiment ci-dessus qui servait de siège à l'autorité française à l'époque du condominium franco-britanniques sur les Nouvelles-Hebrides. Le pays a accédé à l'indépendance en 1980. Une opposition contre cette indépendance a eu lieu dans certaines iles, dont Tanna et surtout Santo. A Santo, Jimmy Stevens, chef des " rebelles ", donna du fil à retordre aux autorités et on parle des 100 jours de Santo, au cours desquels il y eut une sorte d'incertitude sur l'ile. Jimmy Stevens fut capturé et fut emprisonné en 1980, où il purgea une peine de prison de 10 ans  et il mourut en 1993. Il est enterré à Fanafo ( ile de Santo ). Il y a des fidèles qui continuent à le réverer.


Les ni-vanuatais pratiquent le rugby, et on peut trouver un stade entouré de " Christmas Tree " ( bougainvilliers ) à Port-Vila. 

L'Hopital de Port-Vila est situé sur les collines qui dominent la ville. On y trouve différents services, des urgences au bloc opératoire en passant par le service dentaire et le service ophtalmologique.
Les soins sont payants au Vanuatu, et les médicaments sont également à acheter. Il y a foule en ce lundi matin à l'hopital.
A la sortie de la visite de l'Hopital, je suis allé me rafraichir en achetant de l'eau dans un des nombreux petits magasins de la ville. Une partie de ces magasins est tenue  par des commerçants d'origine chinoise. D'ailleurs, la présence de la communauté chinoise ne se cantonne pas aux petits magasins d'alimentation mais également au secteur de la restauration, de la construction, de la mécanique automobile avec les pièces détachées, etc.. Les investissements chinois seraient d'ailleurs en augmentation ces dernières années.
Au centre-ville, on peut toujours trouver des cafés très sympathiques où boire un bon " capuccino " et où déguster des très bonnes patisseries ou de bonnes glaces.
En raison du caractère " duty-free" ( c'est à dire hors-taxes ) du Vanuatu, beaucoup de touristes, principalement d'Australie et de Nouvelle-Zélande, viennent faire leurs emplettes à Port-Vila. Les prix seraient intéressants en ce qui concerne la bijouterie et les produits de luxe. On trouve pour cette raison une pléthode de magasin Hors-Taxes sur la rue principale de Vila.
Mais personnellement, ce qui m'a intéressé fut de trouver l'agence Air Vanuatu à Port-Vila. L'agence située au centre-ville est toujours bondée et il fallut attendre une bonne heure avant de pouvoir atteindre le comptoir.
On peut y acheter ces billets d'avion inter-iles, et il faut savoir qu'on bénéficie d'un discount ( réduction ) si l'on présente son billet international de voyage.
C'est dans cette agence que j'ai achetée mon billet : Port-Vila - Tanna - Santo - Port Vila.
Le prix est d'environ 48 000 vatus, c'est à dire environ 320 euros au cours actuel ( 100 euros = 15 000 vatus ).
L'accueil est très chaleureux et l'efficacité est parfaite.
En deux temps trois mouvements, j'avais mon billet en poche.
Revenant au centre-ville, je me suis baladé du côté du port, et je n'ai pas loupé le bateau DINH Ier, dont le nom est le même que celui d'une famille de Wallis. C'est un nom d'origine vietnamienne, me semble-t-il, et il est vrai que les commerçants du sud-est asiatiques ont sillonné les mers du sud.
A ne manquer sous aucun prétexte : c'est la visite du Musée National du Vanuatu, situé non loin du parlement. Il abrite une collection intéressante d'artisanat local, mais également retrace l'histoire du pays, des cultures qui y ont vécu. On y trouve les restes de la culture " Lapita " , d'intéressants documents sur le Roi MATA, qui au 16ème siècle, pacifia la région, et également des documents concernant l'époque du condominium et de la seconde guerre mondiale.
Il faut au moins y passer une à deux heures  pour en faire le tour
Mais c'est vrai, c'est bientôt Noel et le Vanuatu le fête comme partout ailleurs dans le monde.
Pour finir, n'oubliez pas : manger au marché, c'est connaître des gens super sympas et manger toujours très frais.
Et pour le petit-déjeuner, une seule adresse : l'ile d'IRIRIKI. Une navette-bateau gratuite part du matin au soir depuis le parc qui longe le marché pour vous y déposer . On tourne à droite et on longe l'allée bordée de falés sur 100 mètres. Puis on a alors un très beau restaurant avec superbe piscine, qui propose le petit-déjeuner buffet à volonté à partir de 07h00 pour ... allez, je le dis 1200 valus, c'est à dire 8 euros.
4 petits-déjeuners à Port-Vila, 4 petits-déjeuners dans ce petit paradis, avec en toile de fond la ville. Sympa, non ?
J'espère que ces quelques " cartes postales " de Port-Vila vous ont donné l'envie de visiter cette capitale.
En tout cas, une chose, le coucher de soleil en ce début décembre était incroyable, inoubliable ...

Voir les commentaires

A la découverte de Port-Vila

17 Décembre 2008, 12:11pm

Publié par kodamian

Port-Vila, capitale du Vanuatu,  est une ville très agréable, sans danger, et avec de nombreux hotels, restaurants, cafés, magasins, banques, agences de voyages,  ...

Certains batiments administratifs présentent d'intéressantes représentations de la vie locale d'antan.


On trouve des batiments à plusieurs étages, et la ville a un petit air provincial très sympathique.

On trouve des choses intéressantes en premier le temps de regarder ...ci-dessous par exemple :


Voici la fameuse ancre de l'astrolabe  . Louis XVI aurait dit avant d'être guillotiné : avez vous des nouvelles de monsieur de La Pérouse ?


La ville est bordée par la mer et respire ainsi l'air apporté par l'océan. Le bord de mer est agréable et on peut y trouver des terrasses.


L'avenue principale ci-dessous présente l'essentiel des batiments administratrifs, de la poste, les banques, etc..

Les mini-bus ont un plaque avec B au début de la plaque. Le trajet est de 100 Vatus ( 90 xpf ) dans la ville. Les Taxis ont la lettre T .
Pour aller de l'aéroport en ville, on peut tout à fait prendre les minibus, et le tarif est de 200 Vatus ( 180 xpf environ ).

Le Marché le dimanche : seul jour fermé, le marche est ouvert nuit et jour du lundi matin au samedi soir, et on peut y trouver toute la production locale , mais on peut également y manger. Les fruits et légumes sont très bon marché, et on peut se régaler avec les ananas, les bananes, les corosols, les mangues, etc...
Rappel : la monnaie est le vatu . 1 euro = 150 vatus environ
Mais on y trouve surtout la spécialité locale, le laplap ( ci-dessous ) : un régal !

On y trouvera aussi du tabac local  :



On trouve au centre-ville un batiment qui porte un nom wallisien, la " Pilioko House ", du nom d'un artiste wallisen installé à Port-Vila.
L'immeuble abrite différents bureaux.
Mais vous pourrez aller visiter la galérie d'art du même nom à la sortie de la ville, vers la pointe Pongo. A ne manquer sous aucun prétexte.
Il faut une dizaine de minutes pour y arriver depuis le centre-ville.

Voir les commentaires

L'arrivée au Vanuatu

17 Décembre 2008, 12:02pm

Publié par kodamian

Je suis arrivé au Vanuatu depuis Nadi (iles fidji ) . Il y a un vol qui part le dimanche matin de Nadi et qui met deux heures en ATR pour rejoindre le Vanuatu.
Je suis reparti un vendredi après-midi du vanuatu en Airbus pour Fidji, et la durée du vol n'a été que d'une heure.

C'est ainsi très pratique depuis Wallis : on part du samedi au samedi, on dort à l'aller comme au retour une nuit à Nadi ( Nadi Bay Hotel par exemple , ou Sky Lodge encore, à quelques minutes de navettes de l'aéroport ).

Le prix de l'aller-retour est d'environ 52 000 xpf, (450 euros ) si on l'achète à Wallis,  mais on peut acheter par internet sur le site suivant :
www.airpacific.com à des tarifs plus intéressants.

L'accueil se fait au son d'une musique endiablée, interprétée par un groupe local, avec guitares et instruments typiques de la région.

Voir les commentaires

Mes Vacances au VANUATU : Géniales !

17 Décembre 2008, 11:44am

Publié par kodamian

Si je n'ai pas écrit depuis presque trois semaines, c'est parce que je suis parti en vacances au Vanuatu. Et là-bas, j'ai rencontré le peuple le plus sympa du monde.
Ancien condominium franco-anglais jusqu'en 1980, situé au nord-est de la Nouvelle-Calédonie, dans l'océan pacifique, le Vanuatu ( traduction : notre pays ) est indépendant depuis presque 30 ans.
Ces habitants parlent le bislama, mais également l'anglais ou le français, en fonction de la région dans laquelle ils se trouvent et surtout de l'école qu'ils fréquentent.
Le Vanuatu est situé sur la ceinture de feu du Pacifique et est soumis à des tremblements de terre . J'en ai vécu deux durant mon cours séjour, sans danger heureusement : un à Tanna et un autre à Santo.
Le Vanuatu est composé d'un chapelet d'ile en forme d' Y , dont les principales sont Efate, où l'on trouve la capitale Port-Vila, mais également Espiritu Santo ( la plus grande des iles, avec Luganville comme ville majeure ), Tanna et Malikolo.
On trouve des volcans sur certaines de ces iles ( dont Tanna où je suis allé ), et certains d'entre eux sont encore actifs ( le Yasur, à Tanna ).

La monnaie est le Vatu, et équivaut à 14 700 vatus environ pour 100 euros. Mais celà fluctue de façon importante ces temps-ci, dans la mesure où le Vatu est plutôt relié au dollar australien, qui s'affaisse par rapport à l'euro.


D'un côté pratique, pour tout voyageur qui viendrait de Wallis et Futuna, prenez des Euros à la Banque avant votre départ, vous obtiendrez beaucoup plus de vatus qu'avec des francs pacifiques.
En effet, pour 100 euros, j'ai obtenu 14 700 vatus .
Pour 12 000 xpf , on obtenait 13400 vatus.
Or , 100 euros = 12 000 xpf .
C'est parce que l'euro est plus recherché.

Coté pratique :

A Port-Vila, un hotel sympa : le moorings. Il fait " backpacker " et on peut y dormir pour 18 euros. Avec une superbe piscine, bar et internet, et restaurant et discothèque également.

Pour le petit-déjeuner, une adresse : sur l'ilot IRIRIKI, un super petit déjeuner buffet à 8 euros, des gens super sympas et l'ile où se trouvait la direction des forces britanniques au moment du condominium.

A voir autour de Vila : le musée de la ville, pour les curieux d'histoire. les cascades de Méré à une dizaine de kilomètres valent le déplacement. Le marché est un must à ne pas manquer, ouvert du lundi matin au samedi soir nuit et jour.

A Luganville, sur l'ile d'espiritu santo ( les tetes brulées , feuilleton américain, ça vous dit quelque chose ? ) :

Hotel Unity central : sympa, une cuisine à disposition, pour environ 10 euros par personne. Plein d'infos sur ce qu'il y a à faire sur l'ile.
A voir : le marché, bien sûr. On y mange copieusement.

 le million dollar point  à quelques kms de la ville est l'endroit où les américains ont jeté leur matos après leur départ à la fin de la deuxième guerre mondiale.
L'épave du coolidge pour les plongeurs est un must.
Sur l'ile, prenez la route de Port Olry, et découvrez les superbes plages de Port Olry. Le trou bleu ( blue hole ) sur la route à 8 kms de port olry est impressionnant de clarté. Des plantations de cocotiers pour le coprah, des élevages de bovins, de belles balades...
C'est au nord de Port Olry qu'est arrivé Queiros, le portugais qui a découvert ces iles en 1606. On a le " cap queiros ". A port olry, à signaler une des premières centrales avec mi-diesel, mi coprah.

A Tanna :

Le volcan Yasur est un must, et on peut rester dans le Jungle Lodge au pied du Volcan ( 10 euros la nuit en dortoir ).
Le village est très sympa et on y fait plein de rencontres, ce qui permet de visiter les environs avec des connaisseurs. De superbes balades jusqu'à Port Résolution, où est arrivé le capitaine Cook à la fin du 18ème siècle.

Voir les commentaires

Israel fête ses 60 ans

9 Mai 2008, 06:44am

Publié par kodamian

On n'a pas tous les jours 60 ans.

L'état d'Israel, qui fut créé le 14 mai 1948 ( 5 Iyar 5708 ), fête ainsi actuellement son soixantième anniversaire.

La langue nationale est l'hébreu.


Il a une superficie d'environ 22 000 km2 ( 4 départements français )  pour une population d'environ 6,5 Millions d'habitants. La population est très cosmopolite, en provenance de tous les continents. Elle est majoritairement juive, et Israel fut au départ le pays vers lequel les survivants de la Shoah ( Holocauste ) émigrèrent après la deuxième guerre mondiale. A côté des ashkenazes ( juifs d'origine européenne  ) et des séfarades ( juifs d'origine d'afrique du nord et du moyen orient ), on rencontre des juifs d'origine éthiopienne également en Israel. L'émigration a connu des vagues successives, la dernière étant l'arrivée massive des juifs en provenance des pays de l'ex-union soviétique. Dans les années 1990, plus d'un million de nouveaux émigrés sont venus en Israel.
A côté de cette population juive, il y a les arabes israéliens, environ 1 million de citoyens, et une petite minorité chrétienne également et druse.

Les israéliens nés en Israel s'appellent les " sabras ".

Le service militaire est obligatoire, d'une durée de trois ans pour les hommes et deux ans pour les femmes,et une fois celui-ci terminé, les citoyens demeurent réservistes .


La capitale d'Israel est Jerusalem.



C'est un état doté d'un parlement, la knesseth, et dont le chef du gouvernement est le 1er ministre. L'actuel premier ministre est Ehud OLMERT. Il y a un président de l'Etat, mais c'est un titre honorifique plutôt que politique. La place est occupée par Shimon PERES.

Le pays est moderne et le mode de vie est américain . On trouve de nombreux centres commerciaux, des autoroutes, des moyens de transports tels les bus qui relient toutes les villes entre elles ainsi qu'un réseau ferroviaire.



L'économie israélienne, qui était au départ basée sur l'exportation d'agrumes principalement, avec les fameuses oranges de Jaffa, est aujourd'hui tournée vers les hautes technologies, dans des domaines aussi variés que   l'informatique, l'équipement militaire, la santé, l'agriculture,  et beaucoup d'entreprises américaines y ont des centres de recherche et développement ( Intel à Haifa par exemple ). Israel est le centre mondial du diamant également.

Israel a su se tourner depuis des années vers les nouveaux " pôles " économiques mondiaux tels que l'Inde, la Chine et beaucoup de pays émergents, d'asie du sud-est comme d'amérique du sud.  De nombreuses entreprises israéliennes sont aujourd'hui présentes sur les marchés indiens et chinois, et des partenariats dans les domaines de l'high-tech sont nombreux.
Bien que celà soit souvent " caché ", des pays arabes du Golfe font du commerce avec Israel, mais souvent via des pays tiers. Certains néanmoins comme Oman ou le Qatar reconnaissent avoir des relations avec l'état hébreu.


Les villes principales sont Tel-Aviv, Jerusalem ( capitale ) et Haifa.

La monnaie est le Shekel.

La largeur d'Israel est d'environ 20-25 kilomètres sur la bande cotîère, distance entre la méditérannée et la cis-jordanie. Elle est de 50 kilomètres vers Jerusalem.
Israel est en rapport avec trois mers : la mer méditerrannée, la mer rouge et la mer morte.

Au nord d'Israel se trouve la galilée, puis le plateau du Golan annexé depuis 1981 . C'était auparavant un territoire syrien, et il fait l'objet de négociation en cas de pays entre les deux pays. On y trouve des vignobles.

Le Sud d'Israel est désertique, c'est le désert du Neguev, où l'on trouve en son centre la ville de Beer-Sheva.

Au sud d'Israel, on trouve le port d'Eilat, seul débouché sur la mer rouge. C'est devenu une station touristique internationale, mais c'est également une zone de forte activité de développement, avec des partenariats avec la Jordanie dans la vallée de l'arava. ( projet agricole , projet d'un canal mer rouge - mer morte avec la France : il y a un dénivelé de 350 mètres environ entre ces deux mers, et un canal permettrait de créer de l'énergie hydro-électrique ).



Le plat typique israélien est le " falafel ".



Ceux qui se rendent en israel la première fois sont toujours surpris d'ailleurs par l'étroitesse du pays.

Pour se rendre en Israel, il est possible de voyager avec El Al, la compagnie aérienne nationale.

Voir les commentaires

Visite à Paris ... Le Louvres, à découvrir ou à redécouvrir ...

17 Avril 2008, 17:13pm

Publié par kodamian

J'essaie toujours de profiter de mon passage à Paris pour faire un tour au Louvres. Ce musée, le deuxième le plus grand du monde après celui de l'Ermitage à Saint-Petersburg ( Russie ), possède de nombreuses collections et de nombreux espaces dédiés chacun à des périodes différentes.

De l'art égyptien à l'art italien de la renaissance, en passant par les civilisations grecques ou byzantines, on peut passer des heures et des heures dans ce temple de la culture.


Alors profitez de votre prochain séjour dans la capitale
pour visiter ou revisiter le Louvres.




Ci-contre : " Les noces de Cana " .


Attention, il y a toujours la foule dans les salles du Palais du Louvres, et en particulier dans celles qui possèdent des chefs d'oeuvres, comme " Les Noces de Cana " ou " La Joconde ".

Voir les commentaires

Aux confins de " L'Empire du Milieu " , le Tibet ...(1995)

12 Avril 2008, 09:43am

Publié par kodamian

En 1995, à l'occasion de mon voyage en Chine, j'ai eu l'occasion d'aller aux confins de l'Empire du Milieu, dans les provinces du Gansu, du Sichuan, du Yunnan. C'est ainsi que j'ai pu m'apercevoir qu'à côté de la majorité des Hans, la population principale en Chine, vivaient de nombreuses minorités.
Le Grand Tibet est un espace géographique beaucoup plus important que le Tibet " politique " d'aujourd'hui, qui fait partie de la Chine, et où règne ses temps derniers un climat de révolte et de répression.
Voici quelques photos prises à Xiahe, dans la province du Gansu.
Etudiants dans la ville de Xiahe.
On trouve des Yacks qui déambulent dans les rues de la ville.
Vous aurez reconnu bien sûr la tradition ...
Au centre de la ville, la prière et la méditation permettent de conserver intacte l'héritage du passé.
Le village, entre habitants et yacks.
Le beurre de yack se mélange au thé.
Les enfants ... et l'oiseau .

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>