Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog kodamian

Futuna, nous voilà !

13 Février 2006, 06:44am

Publié par kodamian

Futuna, nous voilà !

Enfin, après plusieurs semaines d'isolement total, Futuna fait partie de nouveau de notre monde de communication et le TwinOtter a de nouveau repris ses rotations entre Wallis et l'île soeur. Depuis Samedi en effet, une amélioration des conditions météorologiques est apparue et celà a permis de faire décoller l'avion pour permettre le désengorgement des deux îles.

Depuis plusieurs semaines, en raison de l'interruption des vols, on avait déjà plusieurs centaines de personnes coincées de part et d'autre du territoire.

A tel point que les grands moyens avaient été décidés par les plus hautes autorités du Territoire.

Le " Jacques Cartier ", bateau militaire français basé à Nouméa en Nouvelle-Calédonie, a pris la mer pour rejoindre Futuna et permettre une liaison de Futuna à Wallis pour amener avec lui passagers et marchandises, et vice-versa, de ramener sur le chemin du retour de Wallis vers Futuna les choses indispensables à la survie du territoire.

J'ai même entendu que le bateau pétrolier avait proposé de prendre des passagers, mais qu'en raison de la forte houle, le capitaine avait finalement renoncé à son projet.

En ce qui me concerne, mes deux confrères ont pu prendre l'avion et rejoindre leur île respective pour recommencer à exercer ce lundi.

La rentrée scolaire est décalée d'une semaine et aura lieu seulement la semaine prochaine, pour permettre à élèves et enseignants d'être prêts.

J'ai fait ainsi gagné une semaine de vacances supplémentaires à  la propriétaire de la maison que je garde. Je lui avais envoyé un e-mail pour l'avertir de ce report, et , l'ayant appris à Singapour sur son vol de retour vers Wallis, elle a pu modifier, une fois arrivée à Fiji, son billet de retour vers Wallis,  de façon à rester quelques jours à Nouméa  avec sa famille pour profiter de derniers jours de tranquilité. 

Quelques explications sur ces " vols " : l'avion wallis-nouméa affrété par la compagnie AirCalin fait escale à Fiji ( à l'aller comme au retour les samedis, mais uniquement au retour le mardi ). Or, en raison de conditions tarifaires , beaucoup prennent un billet de wallis jusqu'à Fiji, puis achètent un billet " tour du monde " à ce moment-là. Ce qui explique que ma propriétaire rentrait par Singapour. Une fois arrivée à FIji samedi dernier, elle aurait dû prendre le vol " fiji-wallis ". Or, grâce au report de la rentrée, elle a pris ce vol à son retour de wallis en direction de  Nouméa  , le " fiji - nouméa ". Samedi prochain, elle reprendra ce même avion depuis Nouméa pour le " Nouméa-Fiji- Wallis ".

Un peu confus ??? Peut-être, alors il faut relire encore une fois...

 

Allez, tout fini bien ... jusqu'à la prochaine dépression !

 

 

Voir les commentaires

les risques du métier ( suite et fin )

13 Février 2006, 06:30am

Publié par kodamian

 Voici l'article publié il y a quelques jours sur les risques du métier. Je le remets en ligne pour faciliter la compréhension.

Les risques du Métier

Il y a pléthore de métiers dangereux dans ce bas-monde, et on peut en avoir la preuve tous les jours en regardant le journal télévisé.

Il peut être dangereux d'être professeur,  pompier, policier, et que sais-je encore ...

Mais dentiste peut être aussi un métier dangereux ...

J'avais aujourd'hui une petite patiente d'à peine six ans sur le fauteuil,à qui une extraction dentaire s'imposait. Or, malgré toute la délicatesse prodiguée par toute l'équipe, rien à faire ...

Cris, Pleurs, Hurlements, ça commençait bien ...

Mais au bout de quelques minutes, ce fut coup de pied et même morsure de mes doigts !

Aîe ! Ca fait mal, d'autant plus quand on a du mal à retirer sa main de machoires qui malgré l'age possèdent une force prodigieuse

Heureusement, j'ai réussi à éviter le pire.

Après avoir traité tout le reste de la nombreuse famille, l'enfant n'était toujours pas calmé. La maman a décidé alors que c'est le " papa " qui accompagnerait la prochaine fois l'enfant-prodige !

Suite au prochain épisode ...

 

Le prochain épisode est arrivé cette semaine.

 

Le père de l'enfant, accompagné de ce dernier ainsi que de la maman, est venu me voir et m'a dit que cette fois-ci, celà ne se passerait pas comme celà, et que , cris ou pas , l'enfant allait se laisser faire.

J'ai vu que l'enfant semblait totalement apeuré. Alors, j'ai pris une nouvelle fois tout le temps de l'explication pour rassurer et ce n'est qu'au bout de dix minutes que l'intervention a pu commencer.

Les deux - trois premières minutes furent de nouveau un peu " agitées " mais une fois ce délais passé, tout se déroula parfaitement et l'enfant eut à peine le temps de ressentir quelque chose que je pus dire : " ça y est, c'est fini ! ".

J'imagine que  l'enfant avait dû subir quelques remontrances de la part des parents au retour chez lui la fois précédente.

Et peut-être même que le papa, mécanicien de son état, avait menacé de prendre ses " outils " pour arriver à ses fins. Car, incroyable ou non, j'ai régulièrement des enfants qui viennent avec des bouts de racines en m'expliquant qu'ils ont essayé par eux-mêmes d'extraire l'objet du malheur.

Bon, allez, au suivant ...

 

Voir les commentaires

Quand aura lieu la rentrée scolaire ?

10 Février 2006, 16:49pm

Publié par kodamian

Quand aura lieu  la rentrée scolaire ?

 

De la pluie, toujours de la pluie, rien que de la pluie.

A tel point que je me demande si le lagon ne va finalement pas déborder !

Mais les plus concernés aujourd'hui, ce sont les élèves et les profs. En effet, beaucoup d'entre eux sont bloqués à Futuna, et ne pourront rejoindre leurs établissements la semaine prochaine. Idem pour les enseignants. Maisons inondées, routes impratiquables, ce n'est pas toujours facile dans le pacifique sud, surtout pour les nouveaux arrivants à qui le rêve de paradis tropical était le but du séjour aux antipodes.

La décision est finalement tombée. La rentrée scolaire est décalée d'une semaine.

Mais c'est provisoire, et les conditions climatiques si elles persistent pourraient donner un répit plus long aux enfants et à leurs enseignants avant de rejoindre les bancs et les bureaux  de leurs écoles.

Pour moi, c'est très pratique du point de vue professionnel. En effet, beaucoup d'enfants font partie de mes patients, et rentrée scolaire signifie limite dans les possiblités de soins, les mercredi et vendredi après-midi.

Or, pendant les vacances, celà peut être tous les jours.

Et c'est le cas ces jours derniers, je reçois énormement d'enfants qui n'ont pas jugé opportun de venir se faire soigner pendant les vacances, mais qui à l'aube de la rentrée scolaire viennent faire une révision.

 Et c'est souvent plein de petites caries à traiter, si ce n'est pire.

Or, grâce à la " rentrée décalée ", je peux avoir plus de temps pour soigner tout ce petit monde.

Et si la rentrée scolaire a lieu début mars, alors là, il y a aura le temps de finir bon nombre de soins.

En attendant, il pleut, il vente, et le ciel semble avoir définitivement mis une halte à notre si beau paysage de lagon bleu !

 

Voir les commentaires

Il y a un an déjà ...

8 Février 2006, 12:33pm

Publié par kodamian

Il y a un an déjà ...

 

Il y a un an pratiquement jour pour jour, je m'envolais pour un tour du monde qui dura deux mois et me permit de découvrir plein de nouveaux pays.

Les 5 continents étaient au programme, de l'océanie avec l'Australie, la Nouvelle-Zélande, les îles Fidji et la Polynésie Française, à l'Amérique avec l'escale à Los Angeles, l'Europe avec la France et l'escale aux Pays-Bas, l'Afrique avec le Kenya, enfin l'Asie avec le Sri Lanka et la Malaisie sans oublier les Emirats Unis dont DubaÏ m'a laissé un goût de 25ème siècle !

 

Quel programme !

J'y repense de temps à autre, essayant de me remémorer une de ses contrées qui fut au programme de mon voyage et en essayant plus particullièrement de me souvenir de moments inoubliables de ce périple.

Alors mon esprit va aller dans de multiples directions :

- le  Tongariro Crossing, trekking mythique sur l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande, où l'on peut voir le fameux " Mordor " du Seigneur des Anneaux.

- la Ballade à vélo autour de Mooréa

- l'aéroport d'Amsterdam et les 36 heures de fermeture de l'aéroport en raison de la neige, avec des milliers de voyageurs coincés, scotchés là-bas, avec très peu d'informations.

- le Mont Kenya et les merveilles du Masai-Mara.

- Dubaî et l'unique hôtel 7 étoiles que j'ai eu la chance de visiter.

- le Sri Lanka d'après-tsunami, avec les plantations de thé.

- la Malaisie et les îles Perhentian sans oublier le Parc National du Milieu.

- l'Australie et le site des jeux olympiques de Sydney en 2000.

Que de souvenirs, que j'essaie d'approfondir à chaque fois.

 

Le seul fait d'écrire ce petit texte et ce sont  encore des moments de pur bonheur qui me viennent à l'esprit.

Quelqu'un a dit un jour : " Dans le voyage, ce n'est pas la destination finalement qui compte, mais le fait de voyager en lui-même et qui est toute une aventure ".

Pablo Néruda a utilisé un titre pour un de ses livres : " J'avoue que j'ai vécu ".

Eh bien, moi aussi, j'avoue que j'ai déjà pas mal vécu

 

Voir les commentaires

Y a t il un pilote dans l'avion ?

7 Février 2006, 13:04pm

Publié par kodamian

Y A T IL UN PILOTE DANS L'AVION ?

Comme je l'ai écrit il y a plusieurs jours déjà, il n'arrête pas de pleuvoir à Wallis et à Futuna ces temps derniers.

A tel point qu'il y a des parties de l'île, et donc des habitations partiellement inondées.  Heureusement que l'île n'est pas plate comme l'est Tuvalu, territoire situé à proximité de Wallis et qui sera le premier état au monde à disparaître en raison du réchauffement climatique. Son altitude maximale ne  dépasse pas quelques mètres, et l'élévation du niveau de l'océan sera telle dans quelques dizaines d'années que l'on pense déjà au relogement de ses habitants. A Wallis, nous avons quand même un Mont Loulou qui pourrait nous sauver avec son sommet à  plus de  cent mètres.

Pour l'heure, il est impossible à l'avion qui effectue la liaison Wallis-Futuna de prendre l'air, ou plutôt de se poser à Vélé, car la piste de Futuna semble impraticable. C'est une piste en herbe, et il est arrivé à plusieurs reprises que le pilote arrivant au-dessus de Futuna, en raison de la piste d'une part, du vent important d'autre part, fasse demi-tour.

Ce qui pose aujourd'hui un grand problème car beaucoup de gens sont bloqués sur une île comme sur l'autre. Il y a d'une part les étudiants futuniens qui doivent regagner leurs établissements pour le début de l'année scolaire. Il y a également les professeurs, dont ceux arrivant de métropole et devant rejoindre leur poste à Futuna qui sont concernés. Mais ce sont aussi les malades et les médecins qui ne peuvent se déplacer, les officiels, et tous les autres !

Aujourd'hui, on parle déjà d'un possible report de la rentrée scolaire d'une semaine.

Et on évoque la possibilité de faire venir un autre avion, d'Australie cette fois-ci, qui a des pilotes plus téméraires  et qui défient les pistes les plus rudes et les conditions climatiques extrèmes.

Ce qui est dingue, c'est qu'il n'y ait pas de liaison maritime pour les passagers entre les îles soeurs !

Wallis et Futuna ne sont pourtant éloignées que de 250 kilomètres, et le bateau de fret effectue régulièrement la liaison  pour le transport des marchandises. Mais il n'y a pas de places pour les passagers sur ce porte-containers.

Alors d'où viendra la solution ? Probablement il y aura  un " mix " entre l'arrivée d'un avion providentiel et l'arrivée ... des beaux jours .

Dans l'attente, patientons, et en fin de compte, ce n'est que de l'eau !

Vaille que vaille !

(vai = eau en wallisien )

Voir les commentaires