Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog kodamian

Une interview sur rfo : allez sur le site cette semaine

1 Octobre 2010, 09:54am

Publié par kodamian

Voici une interview ( celle en français ) sur le journal de RFO WALLIS ET FUTUNA le 29 septembre 2010


http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-video=rhozet_wallis_20100929_139_29092010122807_RFO

Vous verrez alors " kodamian " .

 


Voir les commentaires

L'alimentation, un vrai problème dans le monde ... aussi à Wallis

13 Septembre 2010, 15:48pm

Publié par kodamian

Alors qu'il y a encore une ou deux  générations, les gens se nourrissaient de façon équilibrée dans le monde, et aussi à Wallis et Futuna, ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui.

Boissons sucrées, friandises, chips de toutes natures, hamburgers, ... bref, on nous " gave " à toutes les sauces et celà entraine des déséquilibres alimentaires.

 

On assiste ainsi ces dernières années à une EXPLOSION du nombre de cas de diabètes dans le monde, qui dépassent les 200 millions, et à une explosion du nombre de cas d'obésité. Sans parler des caries ...!

 

Il faut réagir, et tout le monde le peut, mais faut-il encore le vouloir.

 

Remplacer les boissons genre canettes, jus ... par de l'eau, rien de plus simple !

Remplacer l'achat d'un paquet de gateaux ou de " twist... " par un fruit comme une pomme ou une poire, est-ce vraiment si compliqué ?

Prendre le temps de faire quelques centaines de mètres à pied à la place de prendre sa voiture ou sa vespa, est-ce une honte ?

Prendre son petit-déjeuner le matin à la place d'aller à l'école le ventre vide et d'avoir alors la crise de faim quelques heures après, qui sera consacrée à la " malbouffe " , n'est-ce pas possible ?

 

Bien sûr que non mais faut-il encore le vouloir ! C'est à chacun d'agir, mais ce sont les parents qui doivent éduquer leurs enfants et leur expliquer que le magasin n'est pas synonyme de paradis des bonnes choses.

 

Déjà dans les écoles, il n'y a plus de distributeurs de friandises en métropole, et on interdit à Wallis et Futuna dans certains établissements d'y apporter des aliments mauvais pour la santé. Mais il faudrait que le phénomène se généralise.

 

Quand on pense à tout ce qui est sain et que l'on trouve à portée de main, ici à Wallis et Futuna,  comme les bananes, les papayes, les mangues, les cocos,  ça parait insensé de voir des enfants avec des paquets de chips ou des gateaux tous les jours. Et pourtant !

 

Il faut agir, et la prévention est une nécessité, pour éviter les désordres plus tard qui affecteront l'adulte dans sa santé.

 

 

 

 

Voir les commentaires

La place tien an men , Pekin.

13 Septembre 2010, 15:37pm

Publié par kodamian

 

 

IMG-0888.jpg

 

 

Beijing, place tien an men !

Voir les commentaires

Petit dialogue en Wallisien .... :

13 Septembre 2010, 15:20pm

Publié par kodamian

Deux copains se rencontrent à l'aéroport.

 

Ko teu kaumea e lua ena felavei ite malae vakalele.

 

Salut Pierre

 

Malo telo ( diminutif de Petelo )

 

Salut Mikael

 

Malo Mika ( diminutif de Mikaele )

 

Comment ça va ?

 

E ke lelei pe ?

 

Ca va bien, et toi ?

 

E lelei osi, kaea koe ?

 

 

Tout va bien. Je pars en métropole  pour continuer mes études.

 

Lelei pe . E au alu ki falani ki te hoko o taku ako.

 

Qu'est ce que tu vas étudier ?

 

Kotea ae ke alu o ako ?

 

Je veux devenir médecin.

 

E au fia toketa

 

Ah bon ? C'est difficile ! Dans quelle ville vas-tu étudier ?

 

Io ? E faigata"a ! E ke alu o ako ite kolo fea ?

 

Je vais étudier à Montpellier.

 

E au alu o ako i Montpellier

 

Et pourquoi vas-tu là-bas ?

 

Koe ke alu koe kiai ?

 

Tu sais, ma soeur et son mari habitent dans cette ville, alors ça sera plus facile pour moi. Je ne serai pas trop seul.

 

E ke iloi e nonofo ai toku kii tehina mo tona ohoana , e faigafua kiau . E mole au nofo anai tokotahi.

 

As tu reçu une bourse ?

 

Ne'e ke mau te tokoni ?

 

Oui,   ce sera plus facile car la vie est chère en France.

 

Ei,  e faigafua ki au hee totogi kovi te mauli i falani.

 

Tu connais des étudiants à  Montpellier ?

 

E ke iloi he kau ako i Montpellier ?

 

Oui, Soana habite aussi à Montpellier et elle étudie l'économie. Et puis aussi Jean Paul fait l'armée à côté, alors j'irai le voir .

 

Ei. Ko Soana e nofo i Montpellier pea e ako ite Economika. Pea mo Soane Paulo e solia ovi age pe, e au alu anai kiai.

 

Allez , bon voyage.

 

Folau lelei !

Voir les commentaires

La mer est bleue à Wallis mais ailleurs, la mer peut être noire

13 Septembre 2010, 13:46pm

Publié par kodamian

vacances-avril2009-1329.jpg

 

Malgré son nom " la mer noire " n'est pas noire ... à moins qu'il y ait eu une marée de pétrole ...

C'est le cas en turquie , pays qui borde la mer noire.

En Israel, on peut voir la mer ... rouge  ... et même la mer ... morte !

Voir les commentaires

L'autoroute de l'oùest ? une réalité wallisienne ... ? Peut être !!!

13 Septembre 2010, 13:32pm

Publié par kodamian

Alors là, on a quelquefois des surprises quand on prend son vélo et qu'on emprunte un chemin qu'on n'a pas pris depuis quelques mois.

Quelle ne fut pas ma surprise il y a quinze jours quand j'ai repris la route en terre qui fait le tour de l'île en passant par le lac lalo lalo.

A la bifurcation , quand on vient du sud en provenance de malaetoli et après être passé devant le lac, et donc à cette bifurcation qui permet d'aller soit au carrefour du lycée, soit vers hihifo , on prend la route du " grand nord " vers hihifo et alors, on s'aperçoit que la route a été élargie, préparée en vue d'être asphaltée peut être, et on a l'impression d'être sur un véritable grand boulevard.

 

Peut être que le temps n'est plus très loin où l'on pourra ainsi faire le tour de l'île sur une route totalement asphaltée.

 

Mais celà veut dire que peut être aussi, le charme de la nature sera perdu pour toujours.

 

Profitons-en encore quand il n'y a pas trop de monde sur cette route, ça ne durera peut être pas très longtemps, surtout qu'on peut voir déjà des terrains terrassés et que certains se préparent déjà à construire leur projet immobilier sur ce côté oùest du fenua.

Voir les commentaires

Futuna-Fidji en rugby : défaite avec les honneurs !

13 Septembre 2010, 13:25pm

Publié par kodamian

Une compétition de rugby a opposé en cette fin de semaine les équipes de Wallis, de Futuna , de Nouvelle-Calédonie et des Iles Fidji composées de jeunes de moins de 17 ans.

 

Les matches ont été suivis par toute une foule de supporters et beaucoup ont compris que le rugby était vraiment un sport qui avait sa place sur nos îles.

 

En finale, on a vu s'opposer l'équipe de futuna et l'équipe de fidji, et ce sont finalement les fidjiens qui se sont imposés avec un petit score .

 

Les délégations prendront l'avion ce lundi 13 septembre pour la Nouvelle-Calédonie où de nouvelles compétitions se dérouleront cette semaine.

 

Mais une chose est sûre : les équipes ont un véritable potentiel, et d'ailleurs, un entraineur national a pu être satisfait de ce qu'il a vu sur le terrain, d'après ses commentaires après la compétition.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Il fait froid à Wallis ! Kua momoko !

13 Septembre 2010, 13:16pm

Publié par kodamian

Qui l'eut cru ?

Actuellement, une petite épidémie de grippe ( tai mahaki ) a envahi le fenua et nombreux sont ceux qui toussent, qui éternuent ou qui souffrent des oreilles.

Mais il faut dire qu'avec le froid que l'on connait ces jours-ci, rien de moins étonnant !

Faudra-t-il sortir les " polaires " , comme en métropole où l'automne pointe le bout de son nez ? Peut être.

Mais bref, il ne faut pas exagérer quand même, et je serais un " gutu loi " ( un menteur ) si je vous disais que les premiers flocons de neige sont tombés.

Attendez, je me pose une question  : ne parle-t-on pas ces dernières années de réchauffement climatique ? Réchauffement ? Mon oeil !

Ce serait plutôt un refroidissement climatique ici !!!

Eh bien, finallement, les panneaux solaires que nous pouvons voir fleurir notre fenua pourront être utilisés non pas seulement pour générer de l'electricité faisant marcher les climatiseurs, mais pour alimenteurs les radiateurs pour réchauffer les " falés ".

 

Néanmoins, si vous deviez venir à Wallis ces jours-ci, n'oubliez pas de bien vous couvrir et d'emmener avec vous chaussettes et bonnet.

 

Pour connaître la météo, on peut aller sur le site www.loina.wf où l'on aura les prévisions pour le jour-même, le lendemain, et les jours suivants ...

 

Kua momoko !!!! ( il fait  froid )

Voir les commentaires

Merci pour vos commentaires sur mon article sur les phrases en wallisien

13 Septembre 2010, 13:09pm

Publié par kodamian

article http://kodamian.over-blog.com/article-13080350-6.html

Cet article ci-dessus ( faites un copier-coller pour qu'il apparaisse ) est celui qui a reçu le plus de commentaires sur mon blog. Voici la liste de tous les commentaires pour lesquels je vous remercie.

Commentaires

malie Misele, ko koe foki kote pipi  !
Commentaire n°1 posté par Paulo le 15/10/2007 à 19h15
Génial pour moi pour réviser, Merci
Commentaire n°2 posté par Lily le 16/10/2007 à 21h55
tu as vite appris le wallisien alors que tu es un metropolitain par contre tu fais qlq erreurs mais je comprends
nana
Commentaire n°3 posté par suliana le 06/11/2007 à 03h49
salut

c'est les 2 jeunes que tu as rencontrer a la nuit du volley( starsbourg) .
tu nous a donner envie avec tes histoire et tes photos donc on s'est un peu intéresser a ces iles et la qui on voit en photo, toi!
ca nous a fait plaisir nous te passons le salut et esperons un jour te rejoindre a wallis si ca nous prend un jour !
 a +  tibo et eugenie
Commentaire n°4 posté par tibo le 23/03/2008 à 20h54
slt je trouve que ton blog est top....dis moi connais tu des livres pour apprendr le walisien? mon futur mari est de la bas...stp prend contact avec moi si tu en as le temps merci amicalement aurélia
Commentaire n°5 posté par petit aurélia le 02/04/2008 à 23h55

merci , celà me touche vraiment que mon site plaise aux lecteurs.

Pour ce qui est du livre de grammaire wallisienne, le seul manuel qui existe est de KARL RENSCH " Grammaire Wallisienne ". Cet auteur a publié également un dictionnaire français - wallisien et wallisien - français.

Mais le mieux serait que tu commences à apprendre avec ton futur mari, petit à petit .

Puis lors de ton séjour à wallis, tu auras alors le temps de pratiquer avec ta belle-famille.

 

Commentaire n°6 posté par michel le 03/04/2008 à 01h59
malo te mauli? je te remercie pour le nom de l'auteur c'est gentil de ta part...en effet je commence a apprendre avec mon futur mari mais il est militaire alors pas souvent a la maison donc pour apprendre regulierement ce n'est pas evident!! en tt les cas ton blog est top continues tes phrases chaque semaine ca me sert bien lol nana aurélia
Commentaire n°7 posté par petit aurélia le 06/04/2008 à 21h51
bonjour, je suis de pere reunionnais et de mere caledonienne, mais je ne connais rien de la langue wallisienne et j'aimerais beaucoup apprendre, si tu pouvais me contacter se serai trés gentil pour m'apprendre quelques trucs que je puisse surprendre ma mere, lol! 
votre blog et super, je connais quelque phrase grace a vous, merci...
a la prochaine si vous prenez contact avec moi, (j'espere que ous prendrai contact aec moi...XD)
bye...
Commentaire n°8 posté par guyguy le 08/06/2008 à 00h31
pas de problème, mais il faudrait envoyer ton mail.
mon mail : kodamian@yahoo.fr
Commentaire n°9 posté par kodamian le 08/06/2008 à 23h58
Malo te mauli Kodiman (?????)

Akoa ia un métropitain qui parle le wallisien et, même traduise sur le net Chapeau

Kodiman comme quoi tout le monde peut apprendre une langue différente

Si vous avez le temps apprenez au wallisiens de Nouméa entre parenthése quoi parce que pour appartenir a un groupe de personne, toute personne doit avoir une idendité ce qui n'est pas le cas des wallisiens râtés de Nouméa qui ne veulent pas parler le wallisien en Nouvelle Calédonie

CHAPEAU TOUTES MES FELICITATIONS DEPUIS LA FRANCE

ALOFA ATU UMAAAAAAAAAAAA!!!!!!!
Commentaire n°10 posté par HEEFEHUI TONA HIGOA le 21/06/2008 à 22h05
Commentaire n°11 posté par michel le 23/06/2008 à 01h57
Bonjour KODAMIAN,

MErci pour ce joli Blog !
Je suis journaliste depuis peu sur PAris et je dois realiser un reportage sur les wallisiens à Paris pour RFO et France O.
Accepterais tu de me presenter à qques une de tes amis ?

Voici mon numero de tel : 06 29 12 04 15
Commentaire n°12 posté par Maliko le 26/09/2008 à 21h04
c sympa de lire ma langue, mais c sur qu'il y a quelques erreurs... lol
Commentaire n°13 posté par nele le 23/06/2009 à 15h59
Bonjour Mr Kodamian. Je vous fécilicite pour cette initiative. Je suis une wallisienne née à Nouméa et justement contrairement à ce que j'ai pu lire sur un des commentaires ci-dessous, d'une certaine "heefehui tonahigoa", ici en Nlle calédonie nous sommes nombreux à vouloir apprendre notre langue natale : le wallisien. Seulement aucun wallisien (ou "vrai wallisien" comme elle le dit si bien, d'ailleurs je me demande sur quel critère elle se base !) n'a jusqu'à présent ouvert son site ou écrit un livre, genre dictionnaire, pour nous aider. Alors merci à vous car sincèrement c'est génial, bien qu'en étant une wallisienne de nouméa, je constate des erreurs.. Mais c'est super. Maintenant si je peux me permettre de vous donner un conseil trés amical et  justement pour que nous puissions nous reposer sur votre site, je vous propose de vous approcher de "nos vieux", de personnes telles que les prêtres, eux pourront vous corriger et améliorer votre site. En tout cas bonne continuation et encore toutes mes félicitations.
Commentaire n°14 posté par Monica le 25/07/2009 à 09h41
merci pour votre commentaire, je ne manquerai pas de suivre votre conseil.
Commentaire n°15 posté par michel le 25/07/2009 à 23h13
Merci encore à Kodamian pour ce superbe article!!!
Est-ce que quelqu'un pourrais corriger les éventuelles fautes ça serais bien...
A quand les prochaines phrases Kodamian???!!
merci ciao!
Commentaire n°16 posté par Emans le 28/08/2009 à 09h36

je rechercher de la doc sur la wallisi est votre blog ma beaucoup plus c'est une iles magnifique j'aimerais un jours y venir et qui c y resté.

je cherche egalement a savoir parlé le wallisien mais comment faire?

merci pour ce voyage

cordialement

 

Commentaire n°17 posté par tafary le 30/05/2010 à 16h42

Ohhh ! Ca Fait Trop Plaisir De Voir Un Métropolitain Qui Se Débrouille Vraiment Bien En Wallisien ! C'est Sure Il Y A Quelques Fautes Mais Elles Sont Très Peu Nombreuse ! J'adore Ce Blog !! Merci Pour Le Partage ! :DD

Allé , Uma Tataaaa

 

Commentaire n°18 posté par Fineliaki hier à 21h2

Voir les commentaires

Le bilinguisme, une réalité au quotidien à Wallis et Futuna

12 Septembre 2010, 08:19am

Publié par kodamian

Etre bilingue, quel rêve pour beaucoup ! Pouvoir jongler d'une langue à l'autre sans difficulté n'est pas donné à tout le monde, et il faut dire qu'en France métropolitaine, rares sont les gens qui sont réellement bilingues.

 

Mais ici , à Wallis et à Futuna, on peut dire que tous les jeunes générations sont plus ou moins bilingues. Comment s'opère ce bilinguisme ?

A la maison et jusqu'à l'entrée en maternelle, l'enfant entend ses parents, et, dans de nombreuses familles, les conversations à la maison se font en wallisien ou en futunien. Mais le petit enfant regarde la télévision et les dessins animés et va ainsi approcher rapidement le français. Néanmoins, de plus en plus d'adultes ayant étudié hors du fenua parleront français à la maison de façon à ce que leurs enfants pratiquent la langue le plus tôt possible.

A l'entrée en maternelle, les instituteurs vont  progressivement passer d'un enseignement exclusivement en wallisien, à un enseignement dans les deux langues, et ce sous forme de jeux, d'animation, etc...

A l'école primaire, l'enfant commencera à apprendre à lire et à écrire en français, mais un enseignement du wallisien et du futunien sera également dispensé. Il est primordial de préserver les langues vernaculaires et que cet apprentissage permette aux nouvelles générations d'écrire et de lire correctement leur langue d'origine.

Rappelons que jusqu'à l'entrée au collège, l'enseignement dépend de la D.E.C , c'est à dire de la Direction de l'Enseignement Catholique.

Au collège, puis plus tard au lycée, l'enseignement se fera exclusivement en français. Cet enseignement dépend de l'éducation nationale.

Maintenant, quels sont moments pour les jeunes où ils parleront le français ?

En règle général, les jeunes parlent wallisien ou futunien entre eux, et ne pratiquent le français que lorsqu'ils sont en présence de papalagi  ( métropolitains ). C'est ce que m'ont dit mes amis wallisiens quand je suis arrivé ici.

Mais aujourd'hui, il y a " internet " qui est présent dans de nombreux foyers. Beaucoup de jeunes peuvent ainsi suivre les informations ou encore rechercher des documents pour l'école grâce à ce nouveau moyen de communication, et celà permet de parfaire ses connaissances en français.

Si on va sur les sites " sociaux " , on pourra constater que les jeunes s'expriment par écrit souvent en wallisien dans leurs échanges, et mélangent d'ailleurs aussi le français et le wallisien ou le futunien dans les conversations et dans les messages.

La maîtrise des deux langues est un avantage, car elle permettra par la suite d'apprendre plus facilement une troisième, voire une quatrième langue.

 

Dans mes discussions avec des professeurs de langue, j'ai souvent entendu que les élèves étaient ici particulièrement doués pour l'apprentissage des langues étrangères, de l'espagnol, de l'anglais, et qu'ils arrivaient à jongler très facilement avec un peu de volonté pour maîtriser correctement la langue de Cervantes ou celle de Shakespeare.

 

Mais quand je parle avec des wallisiens et des futuniens, ce qui  étonne par contre, c'est le peu   de " papalagi " qui s'adonne à  l'apprentissage des langues du fenua, du wallisien ou du futunien,  et rares sont ceux qui , même après quelques années sur le territoire, sont capables de pouvoir construire une phrase.

Personnellement, j'adore apprendre les langues et j'ai eu la chance de trouver à mon arrivée à Wallis le livre de Karl RENSCH " Parler le Wallisien ". Aujourd'hui, j'ai " honte " comme on dit ici de ne pas maitriser parfaitement la langue, loin de là, mais je peux néanmoins construire des phrases et me faire " à peu près " comprendre si les conversations ne sont pas " philosophiques ". Ce qui m'a beaucoup aidé par contre, c'est d'écouter tous les jours le journal télévisé d'abord en français, puis ensuite en wallisien ( et en futunien aussi ) car c'est ainsi qu'on apprend en entendant les mots , comme le font les enfants à leur plus jeune age.

Il n'y a pas encore d'institut des langues vernaculaires mais celà arrivera certainement un jour, pour permettre de dispenser un enseignement de la langue wallisienne ou futunienne  à tous ceux qui désirent l'apprendre.

Il y a eu de temps à autre des enseignants qui ont donné des cours de wallisien ou de futunien, mais on peut trouver des " cours privés " pour parfaire sa connaissance de la langue ou seulement pour en apprendre les rudiments.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 > >>