Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog kodamian

Une bibliothèque saccagée ...

1 Décembre 2010, 10:38am

Publié par kodamian

Stewart Island 127

 

Va en Paix ! Go in Peace ( en anglais ) !

 

C'est affligeant de constater que pour certains, les livres n'ont aucune valeur mais à la rigueur, on peut l'accepter tant que celà ne porte pas un  préjudice aux autres.

Par contre, voir une bibliothèque complétement saccagée, les étagères éventrées et des centaines de livres mis à terre, voire souillés pour certains, c'est triste et preuve d'une grande stupidité.

Comment peut-on fouler comme ça toute une richesse accumulée au fil des ans ?

En découvrant ce spectacle, je n'ai pu m'empêcher de penser que les efforts de certains pour accumuler un tel patrimoine avaient été réduits à néant ... ou presque.

Je suis sûr que beaucoup avaient fait don de leurs oeuvres littéraires en pensant qu'elles pourraient faire la joie des petits comme des grands, mais je suis sûr aussi que les donateurs n'auraient imaginé voir leurs dons bafoués de la sorte.

Que faire face à cette bétise, quand on voit à terre tant de chefs d'oeuvre ?

 

Eh bien, prendre les devants !

 

Alors, les uns après les autres, j'ai pris les livres et je les ai remis avec un ami dans les étagères préalablement remises en place, et je me suis fait un grand plaisir à voir ou revoir tous ces livres qu'un jour je lirai ou relirai  :

de l'idiot de Fyodor Dostoievski en passant par les Misérables de Victor Hugo ,  du journal d'Anne Franck à l'ile mystérieuse de Jules Verne, et des centaines et des centaines d'autres livres, j'ai pu alors imaginer que peut être un jour, certains viendront ici et prendront plaisir à la lecture et peut être découvriront-ils alors une vraie passion, autre que celle que procurent les films ou les sorties " alcoolisées " .

 

Va en paix , toi chèr  lecteur , et rappelle toi que celui qui brûle un livre ... brûle l'Humanité toute entière !

 

ps : " Pourquoi brûle-t-on les bibliothèques ? " à lire sur  le lien  :

 

http://www.adbdp.asso.fr/spip.php?article1076

Voir les commentaires

Des poteries LAPITA de Wallis à la poubelle ?

30 Novembre 2010, 09:45am

Publié par kodamian

Peut on penser qu'on a la fois une exposition au Musée du Quai BRANLY à Paris sur la culture LAPITA, et , dans le même temps, un territoire sur lequel de nombreux vestiges de la civilisation LAPITA restent à exhumer ?

Eh bien, il semble qu'à de nombreuses reprises, des habitants du fenua, au cours de terrassement en vue de la construction de maison, ou encore, à l'occasion de plantations, découvrent des restes de poteries anciennes mais dans la mesure où ils n'ont pas de connaissances suffisantes sur le sujet, les délaissent et les mettent à la poubelle en meme temps que les déchets ménagers.

Il faudrait faire un gros effort envers les jeunes ... et les moins jeunes pour faire connaitre ce patrimoine et cet héritage culturel qui reposent sous nos pieds, de manière à savoir les préserver , et , qui sait , à entamer dans les années à venir des recherches et des fouilles archéologiques pour pouvoir sauvegarder tous ces trésors.

 

En attendant, la prochaine fois que vous trouverez quelque chose qui vous semble inhabituel, prevenez-moi ou prevenez les professeurs d'histoire des collèges et des lycées, de manière à faire profiter et peut être avancer la recherche sur la connaissance des civilisations qui ont colonisé notre fenua.

 

A bon entendeur, MALO !

 

un article à lire à ce sujet :

 

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/jso_0300-953x_2000_num_111_2_2132

 

Voir les commentaires

La baie d'Utufua ( sud de Wallis )

30 Novembre 2010, 07:55am

Publié par kodamian

wallisnov10 043

Entre ciel et mer ...

Voir les commentaires

Pour nos concitoyens de métropole qui souffrent du froid ...

30 Novembre 2010, 07:48am

Publié par kodamian

wallisnov10 077

Voir les commentaires

L'incroyable histoire de TOKELAU :entre esclavage et exode

28 Novembre 2010, 11:18am

Publié par kodamian

On découvre sur internet des histoires incroyables, et habitant à Wallis et Futuna, je m'intéresse à ce qui concerne notre zone géographique.

Voulant en savoir plus sur l'arrivée des gens de Tokelau à Wallis, j'ai appris ainsi les dramatiques événements survenus là-bas, à quelques centaines de kilomètres de  Wallis et 500 kms au nord des iles samoas.

C'est en 1765 que les iles sont découvertes par les européens.

En 1840, on a le premier habitant de Tokelau qui arrive à Wallis et qui y retournera quelques années plus tard.

En février 1852, en raison d'une famine importante ayant touché les iles TOKELAU, on assista à une émigration importante vers Wallis qui permit à cette communauté d'être sauvée.C'est un français, Jules TIREL, ainsi que le Père PADEL, père mariste,  qui participeront à cet exode ( sauvetage humanitaire pour certains ) sous le patronnage de Monseigneur BATAILLON. Les gens, environ 500 personnes, s'installèrent principalement à Falaleu.

Jules Tirel mourra à suwarrow ( ile du pacifique ) quelques années plus tard ( 1860 environ ).

Peu de gens restèrent alors sur l'ile de Fakaofo, seulements quelques cinquante personnes agées et d'autres pour s'en occuper. On parla de " sauvetage humanitaire " , mais aujourd'hui, celà est discuté par certains historiens.

http://www.univie.ac.at/esfo-conference/pdf/Huntsman.pdf

On parle de l'exode de Hula depuis Fakaofo dans la tradition tokelau en parlant de cet événement.

Mais en 1863, c'est un événement dramatique qui arrive sur l'ile paradisiaque.

Il faut savoir qu'entre 1862 et 1864, le Perou ( amérique du sud ) pratiqua une politique de razzia en polynésie  et chercha par tous les moyens à trouver de la main d'oeuvre pour l'exploitation de ses richesses. En effet, l'esclavage avait pris fin depuis quelques années officiellement au pérou et le pays était en manque de main d'oeuvre.

Mais il y avait des besoins très importants, car l'europe était entrain de développer son économie, son agriculture et avait besoin de matières premières comme les engrais.

Il faut en effet du " guano " que l'on trouve au large des cotes péruviennes et qui sert pour fertiliser les terres, mais également des gens dans les grandes plantations de canne à sucre du Perou.

http://books.google.fr/books?id=MwH50GU0TRkC&pg=PA209&dq=esclavage+du+perou+en+polynesie&hl=fr&ei=VKPxTJTaO4ukugOak4nZDQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CC8Q6AEwAA#v=onepage&q&f=true

Ainsi, des bateaux péruviens " marchands d'esclaves " au nombre de 4 ( ou 6 )  arrivèrent dans les eaux de Tokelau et prirent presque tous les adultes en age de travailler sur leurs embarcations pour les amener au Pérou pour y travailler comme esclaves, le pays étant en manque de main d'oeuvre. Voici le nom de quelques bateaux qui participèrent à cette déportation: le guillermo, le rosa carmen, le rosa patricia, le micela miranda, le dolores carolina

Les péruviens avaient commencé tout d'abord à déporter un grand nombre d'habitants de l'ile de Paques vers le Pérou, puis allèrent plus loin dans le Pacifique à la recherche d'esclaves. Les polynésiens étaient considérés comme d'excellents travailleurs et c'est la raison pour laquelle les marchands d'esclaves n'hésitèrent pas à faire des razzias dans les archipels polynésiens.

Il faut savoir que dans la tradition orale de Tokelau, on raconte l'histoire de cette femme, qui, après avoir été battue par son mari, avait quelque peu perdu la tête, et racontait alors qu'un jour, une flotte de bateaux viendrait sur leurs iles pour y prendre la population et l'amener loin de là. C'est ce qui se passa réellement.

Ce commerce innommable durera de 1861 à 1863, mais devant la révolte de la france et de l'angleterre, il y aura des pressions sur le pérou pour qu'il abandonne définitvement cette razzia. C'est EDMONND DE LESSEPS, Diplomate français en poste à Lima ( Pérou ) dans les années 1860, qui s'opposera virulement à cette politique péruvienne au nom du gouvernement français.

On estime à environ 3500 polynésiens le nombre de personnes qui ont été mises en esclavages durant cette sombre période de l'Histoire.

A LIRE EGALEMENT :

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hom_0439-4216_1983_num_23_2_368398

 

A Wallis, en 1890, la population d'origine tokelau, considérée alors comme étrangère, comptait 233 membres ( seconde génération ) , alors que les tongiens étaient au nombre de 96 et les samoens au nombre de 73.

 

Voici quelques liens pour en savoir plus :

 

un livre à trouver : H. E. Maude, Slavers in Paradise. The Peruvian Slave Trade in Polynesia, 1862-1864 .

http://books.google.fr/books?id=euwznhUQs6gC&pg=PA210&dq=wallis+1890++tokelau&hl=fr&ei=uZrxTKPLEc6vcMSt9bAK&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CCcQ6AEwAA#v=onepage&q=wallis%201890%20%20tokelau&f=false

 http://books.google.fr/books?id=n_YyXW0TRX0C&pg=PA88&dq=tokelau+perou&hl=fr&ei=v5HxTIOHL8KPccXXyJMK&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2&ved=0CDQQ6AEwAQ#v=onepage&q=tokelau%201852&f=false

Voir les commentaires

Rame ... Kului , le paradis tout simplement !

28 Novembre 2010, 10:12am

Publié par kodamian

wallisnov10 147

Voir les commentaires

Un écrivain américain à ne pas manquer ....

28 Novembre 2010, 10:08am

Publié par kodamian

wallisnov10 025

Depuis quelques années déjà, Douglas KENNEDY écrit des livres et il a le talent pour ça.

Voici un de ses derniers ouvrages et le seul problème avec ce genre de livres ... c'est qu'une fois sa lecture commencée, on ne peut plus s'arrêter jusqu'à l'épilogue.

Voici une liste des livres publiés par l'auteur.

wallisnov10 026

Voir les commentaires

Un bateau de croisière de TONGA en visite à Wallis

28 Novembre 2010, 10:02am

Publié par kodamian

wallisnov10 198

C'est un bateau de croisière tongien qu'on pouvait apercevoir ce week-end, amarré au Wharf de Mata-Utu. En discutant avec l'équipage d'une demi-douzaine de membres, on pouvait apprendre que le bateau fut construit à Djakarta en Indonésie et est la propriété d'un homme d'affaires tongien. Immatriculé en Nouvelle-Zélande, ce bateau a navigué à Niué, Samoas , entre autres, avant de gagner Wallis pour rejoindre dès lundi Vavau aux iles Tonga.

Souhaitons qu'avec le nouveau wharf long d'une soixantaine de mètres, notre fenua permettra d'accueillir de façon plus régulière des bateaux de tourisme et des croisièristes, de façon à ancrer la destination WALLIS dans les " must " du Pacifique Sud.

Le tourisme, sans doute une voie pour développer de nouvelles activités pour les jeunes .... et les moins jeunes du fenua.

Voir les commentaires

Le Wharf de Mata-Utu va connaitre une réhabilitation

28 Novembre 2010, 09:55am

Publié par kodamian

wallisnov10 195

Ca y est , les travaux vont enfin commencer au Wharf de Mata-Utu et c'est un chantier de deux ans qui commencent dès à présent.

L'objectif est ambitieux et les moyens sont là.

wallisnov10 196

C'est une société de Polynésie Française qui va superviser le chantier et on peut déjà entendre " iorana " ( bonjour ) , ou encore  " atchuru " ( comment ça va ? ) de temps à autre sur notre fenua.

wallisnov10 199

Alors en attendant ce nouveau wharf, qui ne permettra néanmoins pas au paquebot FRANCE d'accoster, souhaitons à tous de bonnes conditions météos pour que ce chantier de 24 mois nous apporte un wharf qui fera la fierté de Wallis.

Voir les commentaires

Wallis ... qu'en penses deux jeunes wallisiens ? ... photos ...

28 Novembre 2010, 09:52am

Publié par kodamian

wallisnov10 169

wallisnov10 179

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>